Emploi fictif: quel sera le sort de la «Private Prosecution» contre Yogida Sawmynaden ?

Avec le soutien de

Que décidera la magistrate Zeenat Bibi Cassamally aujourd’hui au tribunal de Port-Louis dans l’affaire de la poursuite privée engagée par Simla Kistnen contre Yogida Sawmynaden? Lors de la précédente séance, le représentant du DPP avait informé la cour que Heman Jangi lui avait fait savoir que le CCID avait démarré l’enquête dans cette affaire et que par conséquent le DPP demandait l’arrêt de la poursuite mise en œuvre par Simla Kistnen.

«Il y a enquête et enquête», nous dit un avocat rompu à ce genre d’affaires. «Si le CCID n’a même pas encore recueilli la déposition du principal concerné et unique prévenu, à savoir le ministre du Commerce, comment peut-on parler d’enquête en cours ?» Il nous rappelle que Simla Kistnen, le seul témoin à charge pour le moment, a déjà déposé des documents, fort compromettants, à l’encontre de Yogida Sawmynaden et donné sa déclaration au même CCID. «Je voudrais bien savoir ce qu’on attend pour demander la version du ministre ?» se demande-t-il.

Justement, comme l’express l’a écrit hier, un haut gradé du CCID nous a informés que Yogida Sawmynaden n’a pas encore été convoqué et encore moins in- terrogé car, nous a-t-il dit, «il faut vérifier les preuves soumises avant de les confronter au ministre». Tout en ajoutant que d’autres preuves et éléments ont fait surface et qu’il faudrait vérifier.

Même son de cloche du côté de l’ICAC, qui, dans une lettre adressée à Me Rama Valayden mercredi, demande à ce dernier de ne pas faire pression pour hâter la prise de la déposition du ministre Sawmynaden, et cela sur un ton menaçant.

De leur côté, les avocats de Simla Kistnen ont fait savoir qu’ils comptent continuer avec leur plaidoirie qui sera soumise par Mes Roshi Bhadain et Sanjeev Teeluckdharry. Me Rama Valayden avait informé la cour qu’il s’attend à ce que la police ou l’ICAC vienne aujourd’hui au tribunal avec au moins la déposition de Yogida Sawmynaden.

Publicité
Publicité

Depuis la mort de Soopramanien Kistnen, les événements se sont enchaînés. Yogida Sawmynaden, l’ancien ministre du Commerce dont le nom a été cité à plusieurs reprises, a démissionné, de même que le no. 1 de la STC. Pendant ce temps, chaque nouvelle comparution pendant l’enquête judiciaire vient avec son lot de rebondissements. Retrouvez tous les articles relatifs dans notre dossier.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x