Fête nationale en Inde: des agriculteurs en tracteur franchissent les barrages de police

Avec le soutien de
La police a mis en place une de ses plus importantes opérations de sécurité de ces dernières années pour empêcher les agriculteurs de perturber la cérémonie de la fête nationale au centre de la capitale. 

La police a mis en place une de ses plus importantes opérations de sécurité de ces dernières années pour empêcher les agriculteurs de perturber la cérémonie de la fête nationale au centre de la capitale. 

Des milliers d'agriculteurs indiens, en nombre sur des tracteurs, ont franchi des barrages de police pour aller manifester à New Delhi mardi, alors que le gouvernement se préparait pour la parade militaire célébrant le Jour de la République.

Les autorités avaient autorisé la manifestation de dizaines de milliers d'agriculteurs sur des tracteurs à condition qu'ils laissent le défilé militaire se dérouler comme prévu jusqu'à la fin. 

Mais des fermiers, brandissant les couleurs nationales, se sont massés sur trois axes principaux conduisant à Delhi, prenant de cours les forces de sécurité qui dressaient des barrages de conteneurs et de camions. La police a tiré des gaz lacrymogènes sur au moins deux groupes de manifestants.

«Nous allons montrer au gouvernement que nous sommes sérieux», a déclaré Nareesh Singh, un fermier en démarrant son tracteur à Singhu, dans la banlieue de Delhi. 

De longues files de tracteurs inondaient plusieurs routes en direction de la ville.  

Des dizaines de milliers d'agriculteurs campent depuis novembre sur les principaux axes routiers aux portes de Delhi et comptent sur cette journée de fête nationale pour donner un plus large écho à leur lutte contre les réformes conçues pour libéraliser les marchés agricoles. 

Le gouvernement s'était initialement opposé à ce projet de défilé en tracteur en ce jour de fête nationale qui, selon lui, constituerait une «honte pour la nation». 

La police a mis en place une de ses plus importantes opérations de sécurité de ces dernières années pour empêcher les agriculteurs de perturber la cérémonie de la fête nationale au centre de la capitale. 

La police a dressé des barrages sur de nombreuses intersections du centre-ville, tandis que des soldats armés de mitrailleuses patrouillaient dans les stations de métro. 

La taille de la parade a été réduite cette année en raison de la crise du coronavirus, comme le nombre de spectateurs autorisés sur le long boulevard Rajpath, abaissé de 125 000 à 25 000.

Le Premier ministre Narendra Modi a salué ses compatriotes sur Twitter sans mentionner les agriculteurs. «Je souhaite à toutes les populations de l'Inde un joyeux Jour de la République», a-t-il tweeté.  

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x