Assises: Me Neerooa demande aux jurés de rendre justice au petit Ritesh Gobin

Avec le soutien de
Le petit Ritesh Gobin.

Le petit Ritesh Gobin.

On approche la fin du procès de Sachin Tetree, l’homme accusé d’avoir tué, à l’aide d’un cutter, le petit Ritesh Gobin qui en 2018 au moment des faits avait 11 ans. Me Azam Neerooa, qui plaide pour la poursuite joue aujourd’hui sa dernière carte. Il prend la parole pour la dernière fois dans un ultime discours et depuis ce matin, il demande aux 9 jurés de déclarer l’accusé coupable. «Il faut que vous rendiez justice à la victime, la famille et la société,» a-t-il plaidé au début de son closing speech. Pour lui, tous les éléments de l’acte criminel et la préméditation sont indéniablement présents. 

Me Neerooa a ainsi commencé son discours en citant les aveux filmés de Sachin Tetree. «La recevabilité de ces aveux ne peut en aucun cas être remis en doute,» analyse Me Neerooa qui estime que ces preuves sont soutenues par les pièces à conviction retrouvées chez la mère de l'accusé à Gros Cailloux et les explications du médecin-légiste sur la façon dont l'entaille a été faite. «Il ne faut pas oublier non plus que l'ADN de la victime et celle de l'accusé ont été retrouvés sur un rocher sous le robinet de la cour de la mère de Sachin Tetree,» ajoute l’avocat. «Il y avait des traces de sang de la victime sur ce rocher et des similaires sur le cutter de l’accusé,» rappelle Me Neerooa. 

Revenant sur le fait que l’accusé avait bu trois cannettes de bière avant les faits, Me Neerooa avance que ce ne sont pas des circonstances atténuantes. «Alcohol cannot be a license to kill,» plaide-t-il. 

L’avocat de la poursuite a ensuite passé en revue les différents témoignages recueillis lors du procès. «Vous avez vu de vos yeux et entendu de vos oreilles M. Christopher Perrine nous raconter que la sœur cadette du petit Ritesh a couru vers lui pour lui dire ‘Sachin inn kup mo frer so lagorz’» a rappelé Me Neerooa. 

«L’arme du crime a été identifié par l’accusé lui-même et le boutiquier qui le lui avait vendu,» ajoute-t-il. 

Les plaidoiries se poursuivent en ce moment et Me Neerooa est en train d’expliquer pourquoi cette affaire a été «proven beyond reasonable doubt». 

Me Erickson Mooneapillay, l’avocat de Sachin Tetree lui donnera la réplique avant que le juge ne présente son summing up, un exercice qui a pour but d’orienter les jurés vers l’essentiel. Les 9 jurés devront alors se retirer pour décider si l’accusé est coupable ou pas. Le procès devrait donc ne durer que quelques jours de plus.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x