Un malvoyant est toujours stagiaire depuis 11 ans

Avec le soutien de

Sa lutte pour obtenir justice à son endroit ne date pas d’hier. Et il y a déjà eu deux questions au Parlement sur son sort. Haslim Mahomedally, un malvoyant de 52 ans, est stagiaire à la Training and Employment of Disabled Persons Board (TEDPB) depuis 11 ans. Une situation difficile à laquelle il cherche désespérément une solution...

C’est chez lui à Pailles que le quinquagénaire a tenu à raconter sa longue attente. Une situation difficile avec laquelle ce célibataire sans enfant, devenu aveugle après une chute d’un bâtiment, doit composer au quotidien et seul.

Depuis 11 ans, il est téléphoniste au quartier général du TEDPB. Toujours considéré comme stagiaire, il perçoit un salaire de Rs 6 000 mensuellement. C’est en 2010, raconte-t-il, qu’il a été envoyé comme téléphoniste au bureau de la Sécurité sociale à Port-Louis où il a passé six ans. «J’ai débuté avec un salaire de Rs 3 000 et ensuite, c’est passé à Rs 4 000. Puis avant 2015, j’ai commencé à gagner Rs 6 000.» Il a ensuite été transféré au bureau de la Sécurité sociale à Rose-Hill où il est en service depuis cinq ans. «Mo finn dimandé plisir foi kifer mo pa finn recevoir salaire minimum, person pa finn donn moi enn repons... », poursuit-il.

Étant toujours considéré comme stagiaire, Haslim Mahomedally n’a ni contrat ni congé. «Mo pena ni sick ni local. Sak fwa ki mo pa kapav ale travay, mo kass koupé.»

 Il a multiplié les démarches pour que cette situation change et qu’il soit confirmé. En vain. Selon les dires de l’habitant de Pailles, les ministres de la Sécurité sociale des 11 dernières années sont au courant de sa situation. «Je les ai avertis. Tou ti o kouran ki mo pe traversé, me personn pa finn trouv enn solition pou moi...» Il s’est alors tourné vers les députés de l’opposition, qui ont soulevé la question au Parlement.

Le premier à le faire a été le député rouge Shakeel Mohamed, qui a adressé une question en ce sens au ministre d’alors Etienne Sinatambou. Puis le 18 août 2020, c’est Fabrice David, qui a posé la question à la ministre Fazila Daureeawoo. Celle-ci a alors expliqué que Haslim Mahomedally avait été inscrit comme stagiaire sous le Skills Development Programme du TEDPB. Lorsque son stage s’est terminé, son contrat était renouvelé sur une base mensuelle. En 2012, le TEDPB a soumis son nom pour un poste de téléphoniste auprès de la National Empowerment Foundation, mais il n’a pas été retenu car il n’avait pas les qualifications requises. Elle a souligné que le cas est particulier et est traité par son ministère. «Mais je n’ai rien entendu par la suite. J’attends toujours. Depuis, je me suis aussi tourné vers Radio One, qui m’aide dans cette lutte», explique le principal concerné.

 Il devrait en principe, se rendre une fois de plus au ministère du Travail, la semaine prochaine, où il a déjà un rendez-vous de fixé. Il sera ensuite avisé de la marche à suivre. «J’ai attendu 11 ans, je peux bien attendre quelques jours de plus…»

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x