Pour Ramgoolam: la mort de Manan Fakoo est suspecte

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam et le Parti travailliste tenaient une réunion d’organisation pour la marche du 13 février, ce 22 janvier.

Navin Ramgoolam et le Parti travailliste tenaient une réunion d’organisation pour la marche du 13 février, ce 22 janvier.

Le leader de Parti travailliste, lors d’une conférence de presse, ce vendredi 22 janvier, à l’occasion d’une réunion d’organisation au sujet de la marche du 13 février, a jugé la mort de Manan Fakoo suspecte. 

Cet homme a pris un coup de balle «fané», il a pris sa voiture lui-même et il est parti à l’hôpital, pas le plus proche, Dr A.G. Jeetoo à Port-Louis, mais à Victoria à Candos. La police l’a laissé. Son état était stable et d’un coup il est mort. Et on entend que les caméras Safe City ne marchent pas. «Tou lamor la pe vinn kum sa?» s’est demandé Navin Ramgoolam, en substance. 

Le commissaire de police a tort, il y a bien un climat de terreur à cause du «gouvernement mafieux», estime l’ancien Premier ministre.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x