Faux billets en circulation: Un réseau démantelé

Avec le soutien de

Cinq individus ont été arrêtés vendredi  15 janvier pour fabrication de faux billets.  Pas moins de six  plaintes de commerçants, caissiers de banque ou de «fast food» concernant de faux billets ont été enregistrées en quelques semaines à travers l’île.

Suite à un travail de fourmi et des informations recueillies sur le terrain, les éléments de la Criminal Investigation Division (CID) de Petite Rivière dirigés par l’inspecteur Rouben Thandrayen avec la collaboration de la CID de Quatre-Bornes sous la houlette du surintendant de police Sam Bansoodeb ont débarqué chez les frères Veeren à Quatre-Bornes.  Une imprimante et un ordinateur portable ont été saisis au domicile de Nikhil Veeren 19 ans alias Bol et Krishna Veeren, 20 ans, deux mécaniciens. 

Ritesh Sangamaya, 28 ans, Bhavish Sooruth, 31 ans, deux habitants de Palma, Quatre-Bornes et Yovish Bapamah un boulanger de 22 ans habitant La Source, Quatres-Bornes ont aussi été arrêtés et leur domicile perquisitionné.  Des équipements soupçonnés de servir à fabriquer de faux billets ont aussi été saisis chez Yovish Bapamah. 

Soumis à un interrogatoire serré,  Ritesh Sangamaya a craché le morceau et a incriminé ses amis. Il a été aperçu agissant comme chauffeur pour le groupe sur une caméra de surveillance dans la  région d’Albion. 

Bhavish Sooruth et Yovish Bapamah sont aussi passés aux aveux alors que de leur côtés, les frères Veeren nient leurs implications.  Ils ont tous comparu devant la Bail and Remand Court samedi pour “making and possession of counterfeit notes” et ont été reconduits en cellule. 

L’aide de l’IT Unit de la police a aussi été sollicitée.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x