L'express leaks du dimanche 10 janvier au vendredi 15 janvier 2021

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Désobéissance civile ?

Le mot est lancé sur les réseaux sociaux. D’aucuns veulent profiter du rassemblement de l’opposition pour tenter de faire progresser l’idée d’une désobéissance civile «pour envoyer un signal fort au gouvernement.» Mais les partis de l’opposition ne seraient pas pour cette idée étant donné le contexte économique difficile dans lequel nous nous trouvons.

Où est le carnet ?

La police, qui a hérité du dossier du carnet de dépenses au numéro 8 de la commission électorale, a compris qu’il lui faut désormais tenter de mettre la main sur celui qui a le document original (ce sont des photocopies du carnet qui ont fuité). En fait, le carnet a été placé en lieu sûr après le décès de Soopramanien Kisten, qui lui aussi avait eu des photocopies. Quant à l’ex-conseiller, il n’arrête pas de dire que c’est son carnet mais qu’il l’avait oublié au Sun Trust. Aux casernes centrales, l’on fait ressortir que sans le document original, il leur est impossible d’ouvrir l’enquête…

Mansoor refroidit

Une récente interview d’Ali Mansoor parue dans le Supplément Economie de l’express a refroidi les ardeurs de deux au gouvernement qui souhaitaient faire appel à lui pour donner un coup de main aux Finances. Pourtant, l’ancien secrétaire n’a fait que rappeler des évidences et les perspectives vues des institutions de Bretton Woods qu’il connaît bien.

Back to journalism

Un conseiller du gouvernement a approché un groupe de presse pour tenter de négocier un retour au journalisme. Mais deux facteurs jouent contre lui : il a déjà mangé de l’autre côté de la barrière et pourrait ainsi jouer aux espions ; la presse ne recrute pas en ce moment, mais pourrait même dégraisser. Il n’y a en fait que ceux qui sucent les mamelles du pouvoir qui recrutent. Sauf qu’ils font de la com déguisée en journalisme ; journalisme que personne ne prend au sérieux bien évidemment.

Bodyguard armé

Le responsable d’une institution publique se fait escorter depuis cette semaine par un garde du corps armé. Il aurait reçu des menaces mais a refusé de se rendre à la police de peur que l’affaire ne soit ébruitée.

Timetable de la discorde

Alors que les candidats du SC et du HSC stressent de plus en plus car ils n’ont pas encore reçu leur emploi du temps pour les examens de Cambridge, un nouvel élément vient jouer avec les nerfs des collégiens. Depuis quelques jours, des extraits de certains «time-tables» circulent sur les portables des élèves. Plusieurs d’entre eux se demandent si les examens ne vont pas finalement se tenir en mars 2021. Le manque de communication des autorités concernées n’arrange pas les choses.

UoM : rebelotte

Si lors de sa première réunion, le 8 janvier, le comité de l’université de Maurice souhaitait simplement étendre les contrats du vicechancelier et des pro-vice chanceliers jusqu’en 2022, certains s’y sont opposés. Une lettre a été adressée au PMO le 13 janvier pour dénoncer les manquements du leadership. Qui restera, qui restera pas ? C’est le débat du moment à Réduit.

Soutien policier

La position adoptée par un haut gradé de la police n’est pas passée inaperçue mardi lors de la comparution de Yogida Sawminaden en cour de Port-Louis. Au lieu de rappeler à l’ordre les «tapeurs» et les récidivistes qui menaçaient les journalistes qui ne faisaient que leur travail, le policier a eu des mots plutôt durs à l’égard des membres de la presse. «Aret fou dezord!» a-t-il lancé aux… journalistes. Il nous rappelle ces policiers du Capitole qui faisaient des selfies avec ceux venus saccager les lieux…

La longue attente

Il faut beaucoup de patience pour ceux qui ont rendez-vous à l’hôpital Jeetoo. Ceux fréquentant cet hôpital déplorent le manque de personnel à la section «Records». Les personnes âgées doivent attendre longuement avant d’obtenir leur dossier. Il y a également ceux qui s’y rendent tôt, mais se retrouvent face aux volets métalliques encore baissés.

Nominations qui font jaser

Des nominations au poste d’«Assistant Permanent Secretary» sont le sujet principal des conversations dans les couloirs des différents ministères en ce début d’année. D’aucuns se demandent comment ces promotions se feront car il y a bien plus de candidats qualifiés que de postes vacants. Le piston politique viendra-t-il à la rescousse pour finaliser la liste des promus ?

Un cocktail qui passe mal

Une réception donnée en début de semaine au bureau du Premier ministre par un haut fonctionnaire est mal digérée au ministère des Finances. Le haut fonctionnaire avait invité tout son personnel et ses collaborateurs pour célébrer le Nouvel an et ce cocktail était également considéré comme un «end of year party». Or, les instructions du ministère des Finances et du Premier ministre étaient claires. Aucun ministère ne devait organiser des fêtes de fin d’année en raison de la situation économique très difficile

Qui informe l’express ?

Un item de la rubrique Confidentiels de la semaine dernière n’a pas plu à la fille du directeur général d’un corps parapublic qui a récemment été parachutée au Government Information Service. Tout comme son père, elle tente de savoir qui au sein de son travail a vendu la mèche à «l’express». Ce qu’elle ne saura jamais, en raison du nombre important d’informateurs qui sont dans nos réseaux.

Où est-il ?

Après avoir été désigné «Chatwa de l’année», ce jeune opportuniste qui a vendu sa conscience citoyenne a disparu des réseaux sociaux depuis le début de cette année. Pourtant, c’était sa seule plateforme de survie et il y communiquait ses états d’âme. Il n’est pas le seul d’ailleurs à ainsi meubler leur existence. D’autres personnes qui vivent comme lui de posts sur les réseaux sociaux se font moins présentes en raison des commentaires négatifs générés.

Le MMM comme les autres

Des trois partis qui discutent alliance politique dans le sillage des élections municipales, le MMM se montrerait le moins difficile, fait-on ressortir à mi-voix dans les rangs du PTr et du PMSD. Le MMM étant à son niveau le plus bas aurait le plus besoin de sérum, ajoute-t-on. Le leadership de plus de quatre décennies de Bérenger et les tentations dynastiques auraient miné le parti de l’intérieur et lui auraient conféré des similitudes avec les autres partis de la place, expliquent, par ailleurs, des sources internes.

Les caméras du ministre

Les caméras de sécurité d’un ministre pourraient élucider la mort suspecte d’une personne sur le littoral.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x