Coronavirus: le roi de Jordanie et le prince héritier se font vacciner

Avec le soutien de

Le roi Abdallah II de Jordanie et son fils, le prince héritier Hussein, se sont fait vacciner jeudi contre le nouveau coronavirus, a indiqué le Palais royal sur Twitter.

Des photos des vaccinations du roi, de son fils et de son oncle et ancien prince héritier, Hassan ben Talal, ont été publiées sur le compte Twitter du Palais royal.

Les trois hommes se sont fait vacciner à la clinique des services médicaux de la Cour royale.

La Jordanie a lancé mercredi sa campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus, après l'arrivée des premiers lots du vaccin chinois de Sinopharm et de l'américano-allemand Pfizer-BioNTech.

L'objectif des autorités est de vacciner environ le quart des 10 millions d'habitants du royaume.

Quelque 200.000 personnes, répondant aux critères fixés par les autorités, se sont inscrites sur une liste électronique du ministère de la Santé pour se faire vacciner.

La Jordanie a enregistré plus de 310.000 cas d'infection au Covid-19, dont  4.091 décès, selon le dernier bilan officiel. 

Vingt-cinq cas du variant britannique du virus, considéré comme plus contagieux, ont été signalés selon les derniers chiffres du ministère de la Santé. La plupart de ces infections touchent des personnes qui «venaient de l'extérieur» du pays, selon le ministre jordanien de la santé, Nazir Obeidat.

Les autorités ont annoncé mercredi la levée progressive à partir de cette semaine des restrictions mises en place  pour endiguer la propagation du virus et la réouverture des écoles en février, à la suite d'une baisse des contaminations ces dernières semaines.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x