CWA: une batterie de mesures pour sauver l’eau

Avec le soutien de
Le public pourra signaler des fuites via le numéro WhatsApp 55 00 00 25.

Le public pourra signaler des fuites via le numéro WhatsApp 55 00 00 25.

55 00 00 25. Retenez ce numéro. Il s’agit du service Whatsapp lancé par la Central Water Authority (CWA), ce mercredi 13 janvier. Le but est de permettre au grand public de rapporter des cas tels que fuites, actes de vandalisme, consommation illégale de l’eau, entre autres.

«Très souvent, ces cas ne sont pas portés à notre connaissance. Les gens en font état sur les réseaux sociaux et les médias, mais pas à nous. Quant à la hotline 170, les consommateurs en ont recours pour leurs propres problèmes. Ainsi, ce service WhatsApp agira en complémentarité à la hotline pour résoudre des problèmes», nous explique un préposé de la CWA. Tout ce qu’il vous faut faire c’est d’envoyer des photos du problème en question et de partager les détails de l’endroit concerné grâce à l’option «location» sur WhatsApp.

Notre interlocuteur ajoute que dans l’optique d’assurer une meilleure intervention rapide, plusieurs mesures ont été introduites. À savoir la mise sur pied d’une Special Response Unit (SRU) qui traite toutes les plaintes. Y compris celles faites sur la hotline. Une équipe indépendante, soit une flying squad a aussi été créée afin d’assister aux opérations et de complémenter les structures traditionnelles.

«On avait commencé le projet sur une base pilote en septembre dernier, et celui-ci a fait ses preuves. En vue d’assurer un meilleur service dans les plus brefs délais, des recrutements sont aussi en cours pour renforcer l’équipe existante. Au moins une centaine de field workers seront recrutés pour renflouer la flying squad qui fonctionne comme un électron libre», renchérit notre interlocuteur.

Ce dernier indique, dans la foulée, qu’en vue d’éliminer tout arriéré, un système de shift sera mis en place afin d’assurer une permanence au-delà des heures de travail habituelles, les week-ends et les jours fériés. Par ailleurs, les camions citernes ont aussi été dotés d’un système GPS de manière à savoir où ils se trouvent précisément afin qu’ils puissent être là où l’on a besoin d’eux le plus rapidement. «En fait, chaque nouvelle mesure vient complémenter l’autre de manière à améliorer le service», conclut notre interlocuteur.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x