Ecroué pour douze bonbonnes de gaz vides

Avec le soutien de
(Photo d'illustration): Même vides, les bonbonnes de gaz sont un trésor pour certains…

(Photo d'illustration): Même vides, les bonbonnes de gaz sont un trésor pour certains…

Un peintre de 26 ans a été écroué ce mercredi 13 janvier pour le vol de douze bonbonnes de gaz vides et dix-huit caisses vides en plastique, utilisées pour transporter des légumes, dans un entrepôt à Plaine des Roches. Ce vol, il l’avait commis le lundi 11 janvier au préjudice d’un commerçant de 45 ans. Le butin emporté est d’une valeur de Rs 27 400.

Ce jeudi matin, le suspect  a été traduit devant le tribunal de Pamplemousses où son procès a été entendu. Le magistrat lui a imposé une caution de Rs 2 000 et à bien se comporter pour une période de trois ans.

L’arrestation de ce suspect, Mohammed Saif-Ud-Din Pokeerbux, alias Saif âgé de 26 ans a été effectué par les hommes du sergent Forod du Field Intelligence Office (FIO) de la division nord. C’est sur la base de certaines informations obtenues par l’un des hommes du sergent Forod, le constable  Boodhun, qu’une descente a été faite au domicile de Saif-Ud-Din Pokeerbux à rue Seneck, Plaines des Roches.

En voyant l’arrivée des policiers, le suspect a tenté de prendre la fuite à travers une fenêtre, mais il a été pris en chasse par les constables Togally et Houlasse sur une centaine de mètre avant d’être maitrisé et arrêté. Saif-Ud-Din Pokeerbux a été emmené au bureau du FIO pour être interrogé par le sergent Forod. Il n’a pas tardé à avouer sa participation dans ce vol. Il devait par la suite balancer le nom d’un receleur à qui il a vendu ces bonbonnes de gaz.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x