L'express leaks du dimanche 27 décembre au vendredi 1 janvier

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Présence d’un officier dérange

Pourquoi doit-il se pointer dans un poste de police de Port-Louis Nord régulièrement et se rendre dans le bureau de l’inspectrice alors qu’il est affecté dans une autre division ? C’est ce que se demandent les policiers. Ces derniers ne voient pas d’un bon œil sa présence, alors que l’inspectrice martèle que le policier vient la voir pour des enquêtes concernant des dossiers antérieurs au temps où ils étaient ensemble dans la brigade antidrogue…

Pas de bol mais des pétards

Un groupe de personnes, qui sont contre la pratique de faire éclater des petards, ont tenté, en ce 31 décembre, d’aller sensibiliser les gens aux méfaits des pétarades dans le Sud sauf que les choses ne se sont pas passées comme prévu. Au lieu de pouvoir sensibiliser, ils ont été chassés par des pétards…

La poupe visible

Les proches du gouvernement ont eu le mot d’ordre du bureau du Premier ministre de ne pas commenter l’affaire Kistnen ou les caméras Safe City en ce début d’année au risque d’embarrasser encore plus le pouvoir. Un mot d’ordre qui est plus pénible pour certains à respecter que pour d’autres. Les ministres du n°12 ont dû calmer un groupe d’habitants qui ont exprimé leur mécontentement quelques jours avant le réveillon. La raison ? La poupe du MV Wakashio fait toujours tâche à Pointe-d’Esny alors qu’ils avaient eu la garantie qu’elle serait enlevée à la fin de 2020.

À la merci des fêtes

Il semblerait que plusieurs chiens aient été condamnés à rester sans manger depuis hier à la MSAW. En congé en cette période festive, les officiers tirent à la courte paille pour savoir qui ira ou pas nourrir les centaines de chiens et chats errants qui sont en captivité…

Commission covid-19

Le prix des vaccins anti-Covid-19 serait connu et il ne serait pas bon marché. Donc, belle occasion pour faire du business et en offrir aux proches ? Non, nous dit-on. L’Organisation mondiale de la Santé veille au grain. Il y a eu trop d’abus récemment sur le dos du pauvre virus et du peuple de plusieurs États. Surtout à Maurice. La question qui taraude certaines têtes pensantes haut placées : comment faire alors ? Pourquoi ne pas nommer un consultant, dont certains sont experts en dessous de table ?

Avocat-espion

Ces morts suspectes ont certes attiré l’intérêt et l’aide des avocats des «Avengers» qui offrent leurs services gratuitement. Cependant, concernant une d’entre elles, un homme de loi parenté à un confrère qui représente une institution publique tente de discrètement s’incruster comme représentant de la famille d’une victime, en disant qu’il a été contacté par cette dernière. Renseignement pris auprès de la famille, il n’en a jamais été question car, nous dit-on, «c’est l’avocat qui s’est empressé de venir nous voir pour nous ‘aider’». Heureusement, un «Avenger» a vite fait de le pousser vers la sortie en le remplaçant. Question : ce représentant autoproclamé de la famille de la victime avait-il de bonnes intentions d’aide ? Ou jouait-il à l’espion pour le compte du Sun Trust ?

Enfin le boni

La loi l’avait stipulé, tout paiement du boni de fin d’année devait se faire d’ici le 18 décembre. Or, les employés de l’hôtel «Seasense» à Quatre-Cocos ont eu fort à faire avant de toucher leur boni. Désemparés, ils nous ont contactés. Dès la parution de l’article dans nos colonnes le 27 décembre, les employés ont pu, jeudi 31 décembre, à 14 h 30, toucher leur dû et ce, après plusieurs appels sans réponse. Et alors que l’hôtel affirmait ne pas avoir suffisamment d’argent pour payer le 13e mois, beaucoup se demandaient comment le manager de l’établissement a pu se payer une villa de plus de 18 millions de roupies… en pleine période de crise ?

Corail ou béton

Les vieilles pierres s’apprêtent-elles encore à crier ? Alors qu’un projet de rénovation longtemps attendu est en cours à PortLouis, des voix discordantes (pour le moment discrètes) se font entendre. Elles se demandent si du ciment aurait été utilisé pour recouvrir le corail d’origine. Et est-ce que cela respecte bien toutes les techniques de conservation ?

Soorya Gayan en partance

Le contrat de deux ans de la directrice du Mahatma Gandhi Institute, Soorya Gayan, prendra fin à la mi-janvier et les spéculations vont bon train sur son éventuel successeur. Une extension du contrat de Mme Gayan ne serait plus possible car son époux, Anil Gayan, est considéré comme indésirable par les membres de Lakwizinn. Certains évoquent la nomination d’un certain Meetoo dans le cadre d’une opération de castéisme scientifique.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x