L'express leaks du dimanche 20 décembre au vendredi 25 décembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Jahangeer et les bracelets électroniques

L’appel d’offres lancé par le ministère de la Santé, le 14 décembre, pour l’acquisition de bracelets électroniques que ceux en quarantaine ou en auto-isolement devront porter ne laisse pas indifférent Bashir Jahangeer. L’ex-député du MSM trouve inacceptable que seules deux semaines soient accordées pour préparer une offre de plusieurs centaines de millions de roupies. D’autant plus qu’il s’agit d’un article hightech. «C’est évident qu’il y a quelqu’un qui a déjà l’affaire en main ! Qui, cette fois-ci, si ce n’est pas un bijoutier, un propriétaire de quincaillerie ou un hôtelier ? Pourtant, quand j’étais au Parlement, la Public Procurement Act a été modifiée pour mettre un frein à ce genre de situation.»

Un cadre du MSB pense être victime d’une injustice

Un cadre du Mauritius Standards Bureau (MSB) pensait obtenir une promotion, surtout après l’arrivée de Sandhya Boygah à la direction. Or une autre personne a obtenu cette promotion tant convoitée. Il estime être une victime d’une injustice. Pour l’heure, il réfléchit à avoir recours à la justice ou non. 

Éléments compromettants

L’ICAC a officiellement été informée des privilèges dont des voyages, hausses salariales et une série d’«out of office» d’une employée d’un organisme public chargé de la promotion de Maurice auprès des investisseurs. Avec ses cinq ans d’expérience, la principale concernée qui est passée d’Executive au sein d’un département à Manager, brûlant des échelons, mais surtout, en outrepassant des seniors, doit sa bonne étoile à sa relation intime avec un très haut cadre de l’organisme. La dernière : elle serait en passe d’être promue chef de département. Les différentes plaintes à la hiérarchie ainsi qu’à l’ICAC restées sans réponse, la situation est dénoncée, éléments compromettants à l’appui, dans un dossier quasi complet circulé à au moins deux importantes salles de rédaction. 

Tactique de Bérenger

Que fera Paul Bérenger s’il est interpellé par les enquêteurs de la commission anticorruption (ICAC) dans le sillage de l’affaire Saint-Louis ? Dans son entourage, on affirme que le leader du MMM a déjà élaboré une stratégie, s’il est arrêté injustement. Il se laissera faire, mais son geste symbolique, dit-on, risque de soulever un élan de solidarité à son égard. Le gouvernement semble être conscient qu’une éventuelle arrestation de Paul Bérenger risque d’attirer beaucoup des sympathies au leader du MMM. D’où la raison pour laquelle l’ICAC manipule cette affaire avec beaucoup de pincettes. 

Ministre pas bienvenu

Un ministre élu dans une circonscription de l’Est n’est pas bien vu par des conseillers de villages, pourtant proches du MSM. D’abord, il n’a pas été invité à une fête de fin d’année organisée à Lallmatie. À Bon-Accueil, il a été invité au dernier moment alors qu’à Laventure, les organisateurs sont en mode réflexion. Les conseillers lui reprochent d’avoir influencé le Premier ministre pour nommer Ravi Jugoo, qu’ils considèrent comme un ancien travailliste, à la présidence du district de Flacq, alors qu’ils préféraient une proche de Sudheer Maudhoo, ministre de la Pêche. 

Pas de nouvelle écurie

Les chances que le turf accueille une nouvelle écurie en 2021 s’amenuisent. Malgré un «business plan» détaillé présenté par l’ancien jockey et l’ex-Stipe Samraj Mahadia, pourtant jugé convaincant par le MTC il y a quelques mois, l’organisateur de courses ne compte pas accorder de nouvelle licence d’opération, faute de disponibilité de boxes et de moyens financiers pour la prise en charge de palefreniers. 

Gambling : les banques averties

Bet365, casinos en ligne... les autorités réagissent enfin. La Gambling Regulatory Authority (GRA), à travers la Banque centrale, a porté à l’attention des banques qu’«interactive gambling in Mauritius by using internet or online platform» est un délit sous la GRA Act. La BoM a leur a demandé d’«implement necessary processes to restrict any accounts held by an account holder from being used to honour bet-related transactions in relation to bet-related services via interactive gambling». Non sans leur rappeler que tout non-respect des lois est passible de «regulatory sanctions». 

Constituency Clerks sous la loupe

La «Private Prosecution» de Simla Kistnen contre Yogida Sawmynaden a provoqué une onde de choc à l’hôtel du gouvernement. La liste des «Constituency Clerks» serait passée en revue pour voir s’il n’y aurait pas d’autres formes d’abus des élus. Il existe au moins deux autres cas intrigants : celui d’un député du gouvernement et un autre d’une députée de l’opposition, qui tente de se faire une image au Parlement. 

Caucus des SC muet ?

Des Senior Counsels se sont réunis pour discuter de la situation de la justice, en raison, entre autres, des attaques entre membres du gouvernement et avocats de la famille Kistnen. Plusieurs de ces Senior Counsels sont tombés d’accord pour donner leur point de vue dans la presse. Approché, l’un d’eux a confié qu’il préfère être parmi ceux qui parlent, mais qu’il ne veut pas être le seul à parler à «l’express». Allez comprendre pourquoi... 

«Reshuffle» dans l’air

C’est le mot qui revient au sein du MSM, divisé en clans depuis l’éclatement de l’affaire Kistnen. S’ils sont nombreux à penser que Yogida Sawmynaden, face aux enquêtes sur lui, a intérêt à «step down» en attendant les conclusions, peu ont approché l’état-major du Sun Trust encore, histoire de ne pas rajouter de pression sur le parti. Toujours est-il qu’il faudrait que le leader pense d’abord au parti et ensuite à son colistier, qui semble sortir de son mutisme, après de longues semaines de silence. Ainsi, beaucoup de MSM avancent qu’il faudrait un genre de mini-remaniement afin de repartir en 2021 sur des bases moins chancelantes. Deux ministres se positionneraient pour prendre la place qui serait libérée au ministère du Commerce, là où les contrats sont les plus juteux, car on y contrôle aussi la STC… 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x