Tourisme à Rodrigues: Hausse de 53 % des voyageurs mauriciens d’octobre 2019 à 2020

Avec le soutien de
Depuis les derniers mois et surtout durant la période festive, la demande des Mauriciens pour voyager à Rodrigues a explosé.

Depuis les derniers mois et surtout durant la période festive, la demande des Mauriciens pour voyager à Rodrigues a explosé.

La stratégie semble bien marcher. En effet, l’augmentation des vols sur Rodrigues, passés à environ 20 par semaine, a eu pour effet de décupler les réservations des Mauriciens. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Si en mars 2020, seulement 2 141 citoyens avaient visité l’île, en octobre, ce taux avait atteint les 6 224, soit pratiquement le triple. Comparativement, pour le même mois en 2019, 4 064 Mauriciens avaient effectué un voyage aérien vers Rodrigues, ce qui équivaut à une hausse de 53 % en une année.

Un engouement pour l’île qui se poursuit en période de fête, explique Umarfarooq Omarjee, directeur exécutif d’Omarjee Aviation. «Toutes les structures d’hébergement comme les auberges et hôtels sont à 90-95 % remplis. Certains établissements affichent complets jusqu’au 15 janvier 2021», constate-t-il. D’ailleurs, depuis les mois écoulés, la demande des Mauriciens pour Rodrigues n’a cessé de croître. Si, au déconfinement, seul un ou deux vols étaient assurés par semaine, aujourd’hui, cette fréquence est de cinq à six par jour en période de fin d’année. «Habituellement, beaucoup de Mauriciens profitent des vacances scolaires ou professionnelles pour découvrir un nouveau pays ou visiter la famille à l’étranger. Avec le Covid-19 et la quarantaine, ce n’est pas évident de partir», poursuit-il.

Par conséquent, la seule destination qui reste accessible et ne nécessite aucune quarantaine au retour demeure Rodrigues. «Certains croyaient que Rodrigues ne marcherait pas. Au contraire, les Mauriciens s’emballent pour cette destination. Nous avons travaillé sur un package et discuté avec les autorités rodriguaises sur place. Ce marché est vraiment porteur. Même nos forfaits pour la St-Valentin et le Nouvel an chinois pour 2021 se vendent très bien», déclare Charles Ng, directeur d’Atom Travel.

D’ailleurs, Caroline Chen, directrice de cette agence qui vend actuellement le plus grand nombre de billets pour la destination rodriguaise, confirme que tous les hôtels et les auberges avec lesquels elle travaille sont remplis pour cette période. «Nous avons déjà des réservations pour le mois de janvier au mois de mars 2021. Nous travaillons déjà sur les forfaits pour les congés publics pendant cette période», explique-t-elle. De juin à décembre 2020, l’établissement a vendu 5 684 billets d’avion pour Rodrigues. Un chiffre conséquent si l’on prend en considération le nombre de visiteurs se rendant dans l’île par année.

Destination familiale

Parallèlement, Caroline Chen constate que le profil des visiteurs a évolué. Parmi ceux qui achètent leurs billets pour Rodrigues, on dénombre beaucoup de voyageurs ayant l’habitude de faire de longs voyages vers l’Europe ou l’Asie. Avec la fermeture des frontières, ils se rendent à Rodrigues. Une observation partagée par le directeur de l’Auberge du Lagon, Mc Gill Meunier. «Il y avait beaucoup de personnes du troisième âge parmi les clients. Désormais, nous constatons que les clients sont issus d’une classe sociale différente», maintient-il.

Pour sa part, Umarfarooq Omarjee observe que Rodrigues demeure une destination familiale de choix pour les Mauriciens. Aussi, les déplacements s’y font en nombre, un peu à la manière d’un camping avec ses proches ou une sortie en mer. Sauf qu’ici, évidemment, les visiteurs prennent l’avion. «Dans la même lignée, les voyageurs sont des honeymooners. Par exemple, à défaut d’effectuer leur lune de miel à l’étranger avec le Covid-19, beaucoup de couples se sont orientés vers Rodrigues», déclare-t-il.

Certes, l’engouement des Mauriciens pour Rodrigues est sans équivoque, comme le note également le directeur de l’Auberge du Lagon. «Un grand nombre de personnes ont essayé de réserver une chambre au dernier moment, mais aucune n’est disponible en cette période. Elles se sont décidées à la dernière minute», indique-t-il.

Cependant, l’opérateur hôtelier ne veut pas s’aventurer à dire que pendant ces derniers mois, il y a eu plus des Mauriciens que d’habitude. Il soutient que c’est tout à fait normal que le taux de remplissage soit élevé en cette période tout comme pour les voitures de location qui ne sont plus disponibles depuis le mois dernier. «C’est normal. Décembre est un mois très demandé. Je préfère faire le bilan pendant la période creuse pour dire s’il y a plus de Mauriciens que d’habitude», dit-il. Toutefois, il concède que d’habitude, son auberge est remplie par des Réunionnais et des Mauriciens. Mais en cette période, ce sont des touristes en provenance de Maurice qui occupent toutes les chambres.

Une tendance favorablement accueillie par Daniel Saramandif, président de l’Association of Tourism Professionnals.«C’est bien pour Rodrigues. En même temps, Air Mauritius essaie de faire le maximum avec 20 vols par semaine. Je ne crois pas que l’entreprise puisse en faire plus, ne disposant que de deux ATR. Généralement, 200 000 à 250 000 Mauriciens ont l’habitude de voyager. En Europe, la mutation du Covid-19 n’encourage pas à se déplacer. On doit considérer les options les plus proches», souligne-t-il. Rodrigues en est donc un bel exemple. Tout comme les hôtels qui ont rouvert leurs portes essentiellement aux Mauriciens, mentionne-t-il. Résultat : un taux de remplissage littéralement à son apogée qui pourrait se prolonger en 2021.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x