Post-Wakashio: Blue-Bay inaccessible aux plaisanciers

Avec le soutien de
La mer de Blue-Bay a été interdite aux plaisanciers suivant le déversement d’hydrocarbures dans le lagon.

La mer de Blue-Bay a été interdite aux plaisanciers suivant le déversement d’hydrocarbures dans le lagon.

Après quatre mois d’arrêt forcé, les plaisanciers du Sud-Est ont été soulagés d’apprendre que le Conseil des ministres a avalisé la réouverture de la plage de Blue-Bay ainsi que l’île-aux-Aigrettes pour le 4 décembre. Toutefois, certains avancent que les garde-côtes leur interdisent de reprendre leurs activités en mer. D’autant plus qu’ils seraient plusieurs à ne pas avoir reçu la Solidarity Grant pour le mois de novembre.

Cette mésentente s’est accentuée lors d’une rencontre avec le Wakashio Support Cell, le 14 décembre, quand le président Charles Cartier a confirmé qu’ils avaient le droit de reprendre le travail. «On vit dans l’incompréhension ; alors que le gouvernement autorise l’accès à la plage, la National Coast Guard (NCG) nous demande de ne pas reprendre nos activités», soulève un opérateur. Pourquoi ?

Lindsay Morvan, directeur général de la Mauritius Tourism Authority (MTA), apporte des précisions à ce sujet. «La plage est de nouveau ouverte au public, mais les plaisanciers n’ont toujours pas le droit de circuler en mer. Le parc marin de Blue-Bay est toujours une zone règlementée et des examens se font régulièrement», soutient-il. «Cette décision est maintenue jusqu’à nouvel ordre.» Au niveau de la NCG de Blue-Bay, on nous indique que les autorités travaillent sur l’accès en mer des plaisanciers.

Allocations maintenues

Autre question. En vue de compenser l’arrêt des activités des pêcheurs, banians, skippers et plaisanciers après le naufrage et le déversement d’huile du vraquier Wakashio en août, ces derniers bénéficient de la somme mensuelle de Rs 10 200. De ce fait, en raison du maintien du gel de leurs activités, le président de la Tourism Authority avance que l’allocation sera toujours versée aux plaisanciers, pêcheurs et autres concernés.

Cependant, ils sont nombreux dans la région de Blue-Bay et du Chaland à ne pas avoir encore touché cette mensualité pour novembre. Ils demandent donc aux autorités de faire le nécessaire au plus vite. «Beaucoup de plaisanciers dépendent de cette allocation», soutient le regroupement des plaisanciers de la région. D’autant plus que ces derniers demandent aux autorités d’étendre cette allocation jusqu’à juin 2021. Selon Lindsay Morvan, l’aide financière leur sera versée le 15 décembre.

Publicité
Publicité

Le 26 juillet, les habitants de Pointe d’Esny se réveillent avec une triste image: l’épave du MV Wakashio drossée sur les récifs. Le navire japonais battant pavillon panaméen s’est échoué la nuit précédente. 12 jours après, il déverse son contenu dans nos lagons, causant une marée noire. Sans perdre de temps, les Mauriciens, main dans la main, s’activent pour limiter les dégâts. Retour sur la pire catastrophe écologique du pays…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x