L'express leaks du dimanche 29 novembre au vendredi 04 décembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Angus : un affidavit incendiaire

Un affidavit incendiaire, qui viendrait mettre les points sur les i et les j, serait en train d’être rédigé. Il contient des révélations incontestables.

Bois pas si chéri

Plusieurs candidats non élus de Bois-Chéri entendent dénoncer sous peu les conditions dans lesquelles se sont déroulées les dernières élections au niveau des villages et des conseils de district. Ils ont pris contact avec l’avocat Rama Valayden.

La Mauritius Economic Society renaît

En 1962, un groupe de jeunes professionnels avait lancé la Mauritius Economic Society pour affronter collectivement les défis économiques du pays qui était bien avancé sur son parcours de décolonisation. «The situation is not so different today. As the economy is again under severe stress, we stand ready to do the same once more. Let us act now together before the conditions deteriorate any further», écrit l’ancien ministre Ramduth Jaddoo à ses pairs dans le sillage de la renaissance de la Mauritius Economic Society.

Ses conquêtes amoureuses

C’est ‘le talk of the town’ dans la classe politique. Il s’agit des conquêtes amoureuses d’un ministre, projetées sur le devant de l’actualité. Cet élu, issu d’une circonscription rurale, multiplie ces frasques depuis sa nomination ministérielle. On apprend qu’il est personnellement intervenu ces derniers mois pour caser certaines créatures dans des institutions opérant sous sa tutelle ou au sein d’autres organismes où il a des influences.

C’est le cas de deux protégées au moins, l’une travaillant jadis dans une institution tertiaire recrutée avec le double de son salaire dans une instance régulatrice, et l’autre, exerçant au sein de la même institution mais qui a bénéficié d’une promotion fulgurante avec un package supérieur à Rs 200 000. Et comme on peut s’y attendre, la présence de ces deux recrues au sein de l’institution soulève un véritable malaise parmi d’autres employés autrement plus compétents. Le Premier ministre a été mis au courant des agissements de ce ministre.

«Attention génocide…»

«Vous n’êtes pas sans savoir qu’au cours d’une fonction politique hier, un hurluberlu a osé prétendre avoir le droit de comparer Pravin Kumar Jugnauth à Jesus-Christ. La comparaison en ellemême pourrait paraître anodine mais elle revêt tout le sens d’une association similaire quand à l’époque certains avaient comparé Sir Anerood Jugnauth comme étant je cite “ene tigit pli piti qui bondieu”. Dans le sens général de ces comparaisons, nous, les croyants de toutes religions confondues, notons une dangereuse dérive vers l’idolâtrie qui dans certains pays ont été la source de genocide…», écrit Alain Malherbe dans une lettre au père Maurice Labour. 

Deux juges mauriciens à la cour suprême seychelloise ?

Deux postes vacants sont disponibles à la Cour suprême des Seychelles. Il est légion que nos juges vont servir en fin de carrière aux Seychelles. Plusieurs juges mauriciens ont présidé des affaires chez les Dalons. Le dernier juge avoir servi, c’est feu Prithviraj Fekna, qui y est d’ailleurs décédé l’an dernier. L’appel à candidatures posté sur le site web de la Cour suprême prend fin le 23 décembre.

Le MSM en embuscade

Au soir des résultats des élections villageoises, les stratèges de l’opposition se frottaient les mains de pouvoir ravir une dizaine de conseils de villages sur les dix-neuf dans le district de Savanne. Mais cette majorité se renversa au fil des jours avec des tractations. La majorité au conseil de district est de 14-5 avec l’opposition en minorité.

Le constituency clerk de Jagutpal élu à St-Aubin

Ravind Parsad Sewsagur, connu comme le Constituency Clerk du ministre Kailesh Jagutpal, a été élu lors des villageoises. Il occupe, d’ailleurs, la première place pour le village de Saint-Aubin. Sauf que seuls trois candidats y compris lui-même ont été élus dans la liste des neufs. Au sein de ce conseil, c’est le Parti Linité de St-Aubin, proche des rouges, qui a obtenu la majorité. Or, c’est Riyad Sarvar qui est le district councillor. Ravind Parsad Sewsagur était conseiller de village à Grand-Bois depuis 2012.

Comme au Champ de Mars

C’est un peu comme le Champ de Mars. Il y a des paris et des suspensions. Il semblerait que certains bookmakers clandestins prennent des paris sur les députés qui seront expulsés ou suspendus. Depuis la reprise des travaux parlementaires le 3 novembre dernier, il y a eu au moins une expulsion chaque mardi. Il reste encore au moins deux séances parlementaires avant les vacances.

Du whisky qui fait baver

Il n’y a pas que les voyageurs qui en profitent à la boutique hors-taxe de l’aéroport. Quelques employés de la Mauritius Duty Free Paradise Ltd veulent aussi avoir leur part du gâteau. Depuis quelques semaines, il est autorisé aux voyageurs rentrant de Rodrigues d’acheter plus d’une bouteille de whisky et de liqueur. Ces employés surveillent les passagers qui ne prennent pas le maximum de boissons alcoolisées afin de leur proposer de les acheter pour eux. L’un d’eux est mal tombé la semaine dernière. Il a proposé à une ancienne journaliste de prendre une bouteille de whisky pour elle discrètement tout en déclarant qu’il allait la récupérer après ses heures de service…

Walk-out d’un administrateur

Il attendait de pied ferme le président du MTC la semaine dernière sur la motion “of no confidence” qu’il avait lui-même déposée contre Kamal Taposeea. Mais non seulement ce dernier ne s’est-il pas pointé à l’heure convenue, mais il a refusé d’en débattre lorsqu’il est arrivé au MTC pour la réunion habituelle du board, arguant que les statuts n’en font pas provision. Non content de cette posture adoptée par son président, l’administrateur a effectué un walk-out…

Abus dénoncés à la NCB

La commission anticorruption a ouvert un dossier sur des abus allégués au National Computer Board. La direction est critiquée pour ses choix de promotion, entre autres.

Une ambulance pour les repas

Une patiente qui était en quarantaine dans un hôtel du Nord a dû être admise à l’hôpital SSRN de Pamplemousses. Ses repas, trois fois par jour, étaient transportés par une ambulance basée à l’hôpital du Nord – de l’hôtel à la salle où elle était admise. Une situation décriée par des employés de l’hôpital tout comme ceux affectés dans l’établissement hôtelier. Du jamais vu en termes de traitement de faveur…

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x