Meurtre de la WPC Raghoo: Hyderkhan, Carman et Ah-Kang comparaissent en cour

Avec le soutien de

La motion de remise en liberté d’Hyderkhan renvoyée à la demande de ses avocats

La motion de remise en liberté conditionnelle de Hashimkhan Hyderkhan devait être débattue ce mercredi 2 décembre en cour de district de Port-Louis. Mais ses hommes de loi, Mes Sanjeev Teeluckdharry et Anoup Goodary, ont demandé un renvoi.

 «Il y a une further statement que mon client doit donner ce vendredi. Ce sera sa version finale des faits. C’est pour cela que nous avons demandé le renvoi des arguments pour la motion de liberté conditionnelle», a expliqué Me Teeluckdharry. Le suspect a été reconduit en cellule policière.

Pour rappel, Hashimkhan Hyderkhan a été arrêté après le meurtre de la WPC Dimple Raghoo alors qu’elle participait à un exercice de livraison contrôlée de la brigade antidrogue le mardi 24 novembre.La voiture du suspect a heurté la policière causant son décès.

Après son arrestation, la maison de l'homme de 29 ans a été perquisitionnée et 6.5g de cannabis, cachés dans du plastique et une somme de Rs 27 000, qui proviendrait du trafic de la drogue, ont été saisis chez lui à la rue d’Artois, à Port-Louis. 3.5g de résine de cannabis ont également été retrouvés chez ce ‘salesman’ ainsi que 40 graines de cannabis d'une valeur marchande  de 
Rs 11 500.

Traduit en justice, il fait face à trois accusations: possession de cannabis dans le but de le revendre, culture de cannabis et possession d'équipement avec l'intention de l'utiliser pour la production illicite de cannabis.

Dylan Carman et Jordan Cliff Ah-Kang reconduits en cellule

Il a comparu en cour de Curepipe et il fait face à une charge provisoire d’assassinat. Dylan Carman avait loué la voiture d’Hashimkhan Hyderkhan ce jour-là et il était au volant au moment du drame. La police a objecté à sa remise en liberté car il risque de s’enfuir ou encore faire pression sur de témoins. De plus, la police estime qu’il doit être maintenu en détention pour sa propre sécurité. 

Quant à Jordan Cliff Ah-Kang, il a comparu en cour de district de Port-Louis et la police a objecté à libération pour les mêmes raisons.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x