Interrogatoire de Jordan Ah-Kang: les produits achetés dans un commerce à Petite-Rivière

Avec le soutien de
Reconstitution des faits au «laboratoire» clandestin de Dylan Carman après l’interrogatoire de Jordan Cliff Dylan Ah-Kang à la rue De Courcy, dans la capitale hier.

Reconstitution des faits au «laboratoire» clandestin de Dylan Carman après l’interrogatoire de Jordan Cliff Dylan Ah-Kang à la rue De Courcy, dans la capitale hier.

La MCIT a interrogé Jordan Cliff Dylan Ah-Kang, hier. Après son interrogatoire, il a été transporté à la rue De Courcy, à Port-Louis, où Dylan Carman louait deux appartements. Une reconstitution des faits a eu lieu. L’un des deux logements servait de laboratoire pour fabriquer de la drogue synthétique.

Jordan Cliff Dylan Ah-kang a expliqué son rôle au sein du réseau. Il avait pour mission d’acheter les produits pour la fabrication de drogue synthétique dans un commerce à Petite-Rivière, comme des vaporisateurs et quatre litres de Benzine ou encore de la cellophane.

Terrain en friche à quelques mètres du laboratoire clandestin où Jordan Cliff Dylan Ah Kang cachait les produits achetés pour la fabrication de la drogue synthétique.

Il est revenu sur le déroulement de la préparation au laboratoire. Il a expliqué qu’une fois les produits achetés, le suspect les cache sur un terrain en friche non loin du laboratoire pour ne pas éveiller les soupçons. «Les produits sont apportés à l’appartement uniquement quand la fabrication a lieu.»

Il a aussi conduit les policiers sur un terrain en friche et les enquêteurs de la MCIT ont saisi des papiers cellophane, une plante de boule piquante qui sert au mélange. La reconstitution des faits s’est ensuite déroulée dans le commerce à Petite-Rivière.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x