Carl de Souza refuse la CSK

Avec le soutien de

C’est décidé. Carl de Souza décline la médaille de Commander of the Order of the Star and Key of the Indian Ocean. Il l’a fait savoir au président de la République dans une lettre de sept pages intitulée Here and Now, datée du 24 novembre. Dans sa lettre de refus, l’écrivain se demande : «What would be the meaning of being decorated for past actions when the present is being persistently disfigured and soiled?»

Il revient aussi sur divers aspects de son parcours. Lui qui a été enseignant, recteur, et conseiller de la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun pendant deux ans. En 2019, Carl de Souza n’a pas souhaité renouveler son contrat. À noter que Leela Devi Dookun-Luchoomun a été décorée de la plus haute distinction républicaine – Grand Commander of the Order of the Star and Key of the Indian Ocean – dans la même cuvée que Carl de Souza.

Pourtant, à l’annonce de cette distinction le 12 mars dernier, l’écrivain confirme qu’il s’est senti «très honoré» de cette distinction. Il était même invité à la remise d’insignes, qui a commencé jeudi dernier à la State House. Mais depuis mars, l’actualité s’est emballée. Il y a surtout eu le naufrage du vraquier japonais, MV Wakashio. «Now is not the time to rely on cosmetic measures or self congratulations», écrit-il encore.

Par coïncidence, l’écrivain a mis le point final à son prochain roman en anglais, Artefact, à l’époque du naufrage et de la fuite d’huile lourde. Roman qui se déroule d’ailleurs à Mahébourg.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x