Les pêcheurs réclament des professionnels compétents pour travailler leurs dossiers

Avec le soutien de
Judex Rampaul, secrétaire de la Mauritius Offshore Fisherman Cooperative Federation, faisant part d’un manque de considération vis-à-vis des pêcheurs lors d’une conférence de presse ce matin au centre Marie Reine de la Paix.

Judex Rampaul, secrétaire de la Mauritius Offshore Fisherman Cooperative Federation, faisant part d’un manque de considération vis-à-vis des pêcheurs lors d’une conférence de presse ce matin au centre Marie Reine de la Paix. 

Alors que le gouvernement dit vouloir développer le secteur de la pêche afin de ne plus dépendre des méthodes traditionnelles, les pêcheurs déplorent un manque de considération à leur égard. C’est la raison pour laquelle le syndicat des pêcheurs et la Mauritius Offshore Fishermen Co-operative Federation ont fait entendre leurs voix lors d’une conférence de presse ce matin. 

Un an après les élections, ils constatent que le changement de ministre ne changera pas la donne. Dans cette optique, ils réclament le recrutement de professionnels compétents pour travailler les dossiers dans le but de contribuer à leur progression, réduire les importations et promouvoir le secteur de la pêche. 

En attendant l’octroi des 100 bateaux de pêche semi-industriels du Japon, Judex Rampaul, secrétaire de la fédération des syndicats de pêcheurs offshore, insiste sur le fait qu’il faut accélérer les projets en cours. Il cite, en exemple, celui de Pierre Nobin, pêcheur et habitant de Bambous-Virieux, désireux d’acquérir un bateau semi-industriel, qui date de deux ans et dont les démarches n’ont pas abouti. «Nous souhaitons que le ministère de la Pêche nous donne un coup de pouce pour faire avancer nos projets.Car les Rs 800 000 investies sont bloquées lors d’une période financière difficile.». 

L’allocation de Rs 10 200 attribuée aux pêcheurs, à la suite du déversement d'hydrocarbures du MV Wakashio dans le Sud-Est, n’est pas suffisante, souligne le représentant des pêcheurs. Il demande au gouvernement de les autoriser à reprendre la pêche en haute mer dans la région. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x