Metro Express: travaux retardés sur la route St-Jean

Avec le soutien de
Les travaux sur le premier des quatre tronçons sur la route St Jean accusent du retard. Ils auraient dû durer quatre mois et prendre fin en octobre, mais ils s’étendront jusqu’à l’année prochaine.

Les travaux sur le premier des quatre tronçons sur la route St Jean accusent du retard. Ils auraient dû durer quatre mois et prendre fin en octobre, mais ils s’étendront jusqu’à l’année prochaine.

Tous ceux qui habitent ou traversent Quatre-Bornes s’arrachent les cheveux chaque jour. Leur cauchemar a commencé à la fin du confinement et il ne serait pas près de se terminer, avec le retard dans le calendrier des travaux du trajet 2B du Metro Express, Quatre-Bornes–Curepipe. La route St-Jean est divisée en quatre tronçons, dont le premier entre l’avenue des Tulipes et Draper, est en chantier depuis juin. Au départ, il a été fermé à la circulation dans les deux sens. Ensuite, le trafic a basculé sur les voies du milieu, éliminant ainsi les aires de parking. 

Initialement, ces travaux, selon le calendrier du constructeur indien, Larsen & Toubro (L&T), devaient durer quatre mois. Ils consistaient à aménager des drains et un passage pour piétons et devaient donc s’achever en octobre. À la fin de ces travaux, les voies du milieu seraient fermées à la circulation. Mais, selon des sources proches du dossier, ce tronçon accumule déjà des retards. Les travaux devraient durer jusqu’à l’année prochaine. Situation qui perturbera la circulation pendant la période festive qui arrive. 

La raison de ce retard ? Des excavations ont mis en lumière des complications techniques dans le réseau des services publics, sans compter d’autres problèmes qui ont surgi. Du coup, les travaux du premier tronçon vont durer encore quelques mois. Qui dit retard, dit impact sur la livraison, le coût et le salaire des ouvriers, entre autres. L’express a sollicité le constructeur pour une confirmation sur le retard et le montant du coût ? En vain. 

Cette situation ne réjouit guère les habitants et commerçants de cette artère, qui cohabitent depuis juin avec ces travaux et leurs inconvénients. Il nous revient que des commerçants ont déjà fait part de leurs griefs et se sont enquis de la fin des travaux, surtout à l’approche des fêtes. «On nous a dit que ces travaux seraient complétés en octobre. Voilà qu’on apprend qu’il y a du retard. Et qu’ils ne prendront fin que l’année prochaine. Vous pensez que les gens viendront chez nous faire leurs achats de Noël ? Sans compter qu’il y aura un embouteillage monstre avec les fêtes», s’insurge un gérant de magasin. 

Le pire, s’interrogent les habitants, c’est quand ces travaux finiront-ils, d’autant plus que trois segments attendent qu’on s’y attaque ? Les malheureux ne sont pas sortis de l’auberge car l’acquisition des terres sur le troisième tronçon n’est toujours pas achevée, affirme une source du ministère du Logement et des terres. Seule une partie des terrains a été remise à L&T. «Peut-on tout mettre sur le dos du Covid-19 ? La pandémie a chamboulé le début des travaux, mais pas les quatre derniers mois», déplore un habitant exaspéré. 

Réponse de MEL 

L’express s’est tourné vers la cellule de communication de Metro Express Ltd (MEL) pour des éclaircissements. La responsable, Béatrice Bauda, répond : «Les travaux avancent bien à St-Jean. D’ailleurs, le déplacement des réseaux de services publics (électricité, eau, tout à l’égout, téléphone) est terminé ; l’aménagement des drains, des trottoirs et l’asphaltage de la route vont bientôt démarrer. Nous sommes à l’écoute des doléances du public. En ce sens, tout est mis en oeuvre, que ce soit au niveau de MEL ou de L&T. Ce dernier a mis en place un kiosque d’informations à Quatre-Bornes et une ligne directe pour recueillir les doléances du public ; des mesures d’atténuation sont ensuite prises comme pour la phase 1.»

Et pendant les fêtes ? Notre interlocutrice explique : «L&T a établi un calendrier des travaux, adaptés et réorganisés pour la période festive comme pour la phase 1. Des dispositions seront prises pour ne pas incommoder le public en général.» Finalement, par rapport à l’acquisition des terres, elle dira que «la séquence 3 débutera en janvier 2021. Par ailleurs, un bon nombre de terrains ont déjà été remis à L&T, qui met les bouchées doubles pour avancer les travaux. MEL collabore pleinement avec le ministère du Logement et des terres, les municipalités et autres autorités compétentes dans le sillage de l’acquisition des terrains». 

Une fois les travaux terminés sur tous les tronçons, la route St-Jean aura changé de visage. Des rails seront encastrés le long de cette route et la station du métro à St-Jean sera la seule qui fusionnera avec le trafic. Des feux de signalisation seront placés aux carrefours suivants : avenue Victoria, Quatre-Bornes Central, St-Jean et Trianon. À noter que l’ancienne gare de Quatre-Bornes sera démolie pour faire place à un terminal urbain moderne et à la pointe de la technologie.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x