Des vacances à Saint-Brandon, ça vous dit ?

Avec le soutien de
© Z’ILE CRUISE

© Z’ILE CRUISE

Covid oblige, on s’évade comme on peut. Mais alors que les frontières sont fermées, hormis Rodrigues et autres îles habituelles, où peut-on se rendre pour changer d’air ? Et Saint-Brandon, vous y avez pensé ?

Bon, il faut savoir que les croisières en catamaran, vers ces îles, connues comme les écueils des Cargados Carajos, étaient déjà possibles, même avant l’apparition du coronavirus et des restrictions aériennes. Sauf que le prix n’était pas donné. Du coup, certains prestataires ont décidé de revoir les offres, afin d’attirer les clients mauriciens. Ceux qui peuvent se le permettre du moins.

Car pour titiller le poisson, notamment, dans les eaux turquoise entourant Saint-Brandon, il faut compter Rs 70 000. Z’ile Cruise soutient ainsi avoir revu les tarifs à la baisse, histoire de permettre aux ‘touristes locaux’de pouvoir profiter de ce petit coin de paradis. «Plusieurs prestataires proposaient déjà cette escapade. Mais nous avons revu nos tarifs pour être plus compétitifs», explique Christelle Tocque, gérante de Z’ile Cruise.

©: Z’ILE CRUISE
© Z’ILE CRUISE

Donc, pour quelque Rs 70 000 – au lieu de quelque Rs 140 000 en temps ‘normal’ – les clients ont droit aux repas, au ‘voyage’ et sont hébergés sur le catamaran pour 10 jours. À savoir que pour les touristes – étrangers ceux-là –, il faut compter Rs 5 000 pour le visa. «Le catamaran comprend quatre cabines de luxe, ce qui veut dire qu’elles peuvent accommoder huit personnes. Nous privilégions les couples ou des amis», souligne Christelle Tocque. Jusqu’ici, trois dates ont été proposées : le 14 novembre, le 28 novembre et le 12 décembre. «Mais pour le moment, l’engouement n’est pas au rendez-vous.» Et pas sûr que d’autres dates soient proposées car dès janvier, débarquera la saison cyclonique.

© Z’ILE CRUISE
© Z’ILE CRUISE

Sinon, qu’offre Saint-Brandon à part les poissons, le lagon cristallin et le sable fin ? L’expérience, assurent les prestataires, est «unique». Car là-bas, les plages sont encore «à l’état sauvage». Et, le client peut ainsi se permettre de nager aux côtes des tortues et des raies, pas farouches, alors que les amoureux de la pêche pourront s’en donner à cœur joie.

À noter que d’autres prestataires proposent également des balades à SaintBrandon. Et ceux-ci coûtent quelque…19 500 euros soit environ Rs 960 000, sur des yachts luxueux, si l’on en croit différents sites et autres annonces sur Facebook.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x