Le secteur des exportations pas affecté outre-mesure par Covid-19

Avec le soutien de
Confection de vêtements dans une usine mauricienne.

Confection de vêtements dans une usine mauricienne.

Ouf de soulagement pour tout le pays en général après une des premières conférences de presse de la Mauritius Export Association (MEXA), synonyme de bilan poste pandémie Covid-19 tenue le jeudi 19 novembre mission dans les nouveaux locaux de cette association qui regroupe les acteurs du secteur des exportations.

Ouf de soulagement parce que les blessures occasionnées essentiellement par l’émergence inattendue et surprenante de la pandémie Covid-19 dont souffrent encore des dizaines de sociétés n’ont pas l’air d’avoir affecté outre mesure le secteur des exportations.

Voici un ensemble de signes évoqués par Patrice Robert, président de la MEXA et qui permettent de croire que contrairement aux autres secteurs, celui des exportations est, dans une grande mesure, plutôt mieux loti que d’autres.

Les entreprises engagées dans le secteur du textile et celui de l’habillement comprenant la production de tissu, de t-shirts et de jeans qui constituent 70% de l’exportation des produits du textile opèrent presqu’en leur capacité optimale sauf que les commandes pour les chemises et les pull-overs sont relativement basses. A titre d’exemple les données de comparaison entre la performance de ce secteur de janvier à mars entre 2020 et 2019 indiquent qu’en 2020, la performance était 102% par rapport à la période correspondante en 2019.

Les acteurs faisant partie du segment spécialisé dans l’exportation des produits issus de la mer ont opéré à 90% pour ce qui est de la production du thon (preserved tuna) même s’il faut concéder qu’il y a une baisse dans l’exportation de longes de thon considérés comme un produit de haute qualité qui constitue 15% de la totalité des exportations de ce segment.

Cerise sur le gâteau revient au segment spécialisé dans la fabrication d’équipements médicaux car ce segment aura littéralement défié les contraintes occasionnées par l’émergence brutale de la pandémie Covid-19.Car, au moment même où le pays était pris en otage par ce phénomène viral sans précédent, ce segment ….fonctionnait à 100% de ses capacités de production. Mieux, ce segment a enregistré durant cette période de crise une hausse de 20% au niveau sa capacité de production.

Qu’est-ce que le président de la MEXA avait à dire par rapport à la visibilité, un concept qui a disparu du langage de nombre d’opérateur ? « Il y a de la visibilité pour les trois mois à venir entre novembre 2020 et janvier 2021 »

Mieux, il n’entrevoit pas de baisse dans les commandes pour au moins trois mois entre novembre 2020 et janvier 2021 à cause de la possibilité que la pandémie Covid-19 gratifie les pays de l’Union européenne d’une seconde voire deuxième vague de son retour.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x