Quand la chute de cheveux est liée aux problèmes de santé

Avec le soutien de

Le renouvellement capillaire s’effectue de manière naturelle. Perdre des cheveux n’est dans la grande majorité des cas, pas un problème. Toutefois, cela peut être lié à d’autres soucis de santé.

Un déséquilibre hormonal peut être la cause de la chute de cheveux. C’est ce qui arrive souvent aux femmes de plus de 50 ans, celles qui sont ménopausées. A ce stade de la vie d’une femme, le corps subit de grands changements physiologiques. Quand les règles s’arrêtent, la concentration en œstrogène baisse de 80 %. Par contre, la sécrétion de la testostérone diminue par 10 à 30 %. Ce déséquilibre hormonal provoque la chute de cheveux.

Il arrive également que des kystes apparaissent au niveau des ovaires et provoque une hyperproduction d’hormones androgènes. C’est un problème qui touche de nombreuses femmes. Ces variations hormonales entraînent non seulement la chute des cheveux mais également des cycles menstruels irréguliers, de l’acné ou des difficultés à tomber enceinte.

Parfois, certains médicaments sont mis à l’index. La prise de médicaments sur le long terme entraîne un bouleversement au niveau de l’organisme. Cela s’accompagne d’effets secondaires, notamment la chute de cheveux. Les antifongiques, les anti-dépresseurs ou encore les médicaments cardiovasculaires font beaucoup de tort aux cheveux. La chute de cheveux est bien souvent brutale et mais heureusement ce phénomène est souvent réversible. La chimiothérapie ou la radiothérapie, bloquent l’activité des follicules pileux. La croissance des jeunes cheveux s’arrête et ils finissent par tomber.

Quand la thyroïde, cette glande située à la base du cou, sécrète trop ou pas assez d’hormones régulant le métabolisme des cellules, cela a une incidence sur la bonne santé des cheveux. Ce dysfonctionnement affecte les cheveux à la racine et les fragilise, car la thyroïde stimule les follicules pileux et favorise le tonus des cheveux.

Vous l’aurez certainement remarqué, les cheveux ont tendance à tomber d’une manière anormale en cas de choc émotionnel. L’organisme connaît alors trois phases : alarme, résistance et épuisement. Résultat : un bouleversement hormonal et une augmentation du taux d’acides gras et de sucre. Le stress peut ainsi provoquer une chute importante des cheveux. Heureusement, que cela est réversible.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x