Elections: sous l’oeil de l’Oncle Sam

Avec le soutien de
Joe Biden est le président des États-Unis d’Amérique, détrônant Donald Trump, qui a régné sur ce pays depuis 2016.

Joe Biden est le président des États-Unis d’Amérique, détrônant Donald Trump, qui a régné sur ce pays depuis 2016.

Ce week-end a été marqué par les résultats des élections américaines. Désormais, Joe Biden est le président des États-Unis d’Amérique, détrônant Donald Trump, qui a régné sur ce pays depuis 2016. Mais pourquoi des élections tenues dans un pays situé à des milliers de kilomètres nous intéressent-elles autant ? Qu’avons-nous à y gagner ou à y perdre ? Suis-nous pour connaître, dans les grandes lignes, les liens, qui unissent nos deux pays.

Maurice et États-Unis: une relation qui remonte à plus de 200 ans 

Te rends-tu compte, notre amitié avec les États-Unis remonte à 226 ans ! Cela fait beaucoup d’années, n’est-ce pas ? Notre relation avec les USA a commencé en 1794, quand un commerçant américain du nom de William Macarty a été nommé consul honoraire à Maurice par le président George Washington, c’està- dire qu’il avait pour mission de protéger les intérêts des États-Unis à Maurice. Depuis 1795, quand Macarty s’est installé à Maurice, nous avons continué à maintenir notre relation avec l’Amérique. Mais comme toutes les amitiés, il y a eu parfois des hauts et des bas. Depuis 226 ans, plusieurs accords ont été signés entre Maurice et les États-Unis. Nous bénéficions également de plusieurs programmes initiés par l’Amérique pour les Africains. Ils concernent plus particulièrement l’éducation et le commerce. Il est important pour nous de garder de bonnes relations avec l’Amérique car ce pays est une des plus grandes puissances mondiales. Cela veut dire qu’il a beaucoup de pouvoir et que son influence s’étend sur le monde entier. Par exemple, la plupart des produits que nous achetons à travers le monde sont facturés en dollars américains. Si le dollar augmente ou baisse, cela à une répercussion immédiate sur notre mode de vie.

Et si on allait étudier en Amérique ? 

Les étudiants du monde entier étudient en Amérique. Le pays de l’Oncle Sam est très prisé pour les études qu’il offre et il est la première destination des étudiants étrangers. À janvier dernier, 311 Mauriciens étudiaient aux États-Unis. Ce chiffre est en nette progression, car depuis ces cinq dernières années, le nombre d’étudiants mauriciens sur les campus américains est passé de 221 à 311. Qu’estce que les Mauriciens y étudient ? Les domaines les plus prisés sont l’ingénierie, les mathématiques, la comptabilité, la finance, l’informatique et l’architecture. Depuis 2005, plus de 2 000 Mauriciens ont étudié aux États-Unis. Les étudiants choisissent les universités américaines pour les nombreux avantages qui leur sont accordés notamment en termes de facilités financières et d’obtention de bourses d’études. Mais attention, pour pouvoir y étudier, il faut que tes résultats soient excellents ou que tu te démarques des autres postulants par des activités extrascolaires ou des engagements sociaux. Alors, cela te dirait d’aller étudier en Amérique ?

Quand nos pays font commerce 

En mai 2000, les États-Unis ont voté l’Africa Growth and Opportunity Act (AGOA). Ce programme a pour but de faciliter le commerce entre les États-Unis et les pays d’Afrique et offre plusieurs avantages financiers à ces pays. Maurice est l’un des bénéficiaires. Grâce aux facilités que propose l’AGOA, Maurice peut exporter plus facilement ses produits vers l’Amérique, soit des vêtements, des bijoux, des lunettes de soleil, le sucre et aussi du poisson. Les États-Unis sont le troisième marché d’exportation de Maurice après le Royaume-Uni et la France. Nos exportations vers les USA en 2017 s’élevaient à Rs 7,8 milliards. Ce qui fait beaucoup de sous. Nous importons également des produits des États-Unis, à savoir du carburant, des pierres précieuses, des bijoux, des instruments médicaux, des amandes et des pièces d’avions. En 2017, nous avons acheté pour Rs 4,1 milliards de marchandises des USA. Tu dois aussi savoir que certaines entreprises américaines ont également choisi de s’implanter à Maurice, à l’instar de Bain ou encore de Blackstone. Si l’AGOA est une bonne chose, le congrès américain ne l’a pas autorisé à aller au-delà de 2025. Qu’arrivera-t-il si l’AGOA n’est pas renouvelé ?

Là où ça fait mal: les Chagos, un dossier brulant 

Et comme dans toutes les amitiés, nous t’avons dit qu’il y a des hauts et des bas. Si nous t’avons parlé des hauts, des bas existent aussi dans cette relation avec l’Amérique. Le principal problème est le dossier Chagos. À l’origine, les îles de l’archipel des Chagos faisaient partie du territoire mauricien, mais à l’Indépendance de Maurice, le Royaume-Uni a gardé la souveraineté sur ces îles, c’est-à-dire que si Maurice est devenue indépendante, les îles Chagos, elles, sont restées sous administration anglaise. Chose que Maurice et les natifs de ces îles contestent ardemment. Or, il se trouve que les Anglais louent l’île de Diego Garcia, qui fait partie des Chagos, aux Américains. Ces derniers y ont aménagé une base militaire. Et dans ce combat de Maurice pour l’obtention de la souveraineté sur les Chagos, les Américains se sont rangés, jusqu’ici, du côté des Britanniques, ce qui, tu le comprends, jette un certain froid sur notre relation.

Ce que Maurice attend du nouveau président 

La victoire de Joe Biden, qui devient le 46e président des États- Unis, est signe d’une nouvelle ère. Maurice espère que le nouveau président sera plus sensible aux problèmes écologiques, car étant une petite île, nous sommes menacés par le dérèglement climatique et ses conséquences. Nous espérons également que contrairement à Donald Trump, Joe Biden incitera les scientifiques et laboratoires américains à trouver le plus vite possible un vaccin contre le Covid-19. Plus important encore, on souhaite que les accords de l’AGOA soient renouvelés et que les États- Unis soient en notre faveur pour l’obtention de nos droits sur les Chagos. Mais tout n’est pas gagné et seul l’avenir nous dira de quoi il en retournera.

Plusieurs programmes d’échange 

Il existe une dizaine de programmes d’échange entre Maurice et les États-Unis. Ces programmes permettent aux Mauriciens de se perfectionner dans plusieurs domaines. Depuis 1967, plus de 700 Mauriciens ont participé à ces programmes d’échange. Ils ont trait plus particulièrement au monde des affaires et de l’entreprenariat. Des outils sont fournis aux jeunes afin qu’ils puissent, par la suite, ouvrir des business à Maurice et partager leurs connaissances acquises aux États-Unis.

Liens culturels 

Les Mauriciens ont toujours été de grands fans des films américains. Des westerns dont raffolaient nos grands-parents à Aquaman, les films hollywoodiens ont fait rêver grands et petits, et ce n’est pas prêt de s’arrêter. En 2017, nous avons eu l’honneur d’accueillir sur nos côtes le tournage d’un film hollywoodien. C’était Serenity, réalisé par Steven Knight, avec Matthew McConaughey et Anne Hathaway dans les rôles principaux, film qui a essuyé beaucoup de critiques à sa sortie en 2019. Néanmoins, cela a été une grande expérience pour les Mauriciens, qui essaient de se frayer un chemin dans l’univers cinématographie international. Pour certains, Serenity a été une porte d’accès pour Maurice à Hollywood. Maurice a également accueilli des chanteurs américains, à l’instar du groupe Groundation. D’ailleurs, tu pourras retrouver le chanteur de ce groupe, Harisson Stafford, sur le prochain album du chanteur Blakkayo, opus appelé à voir le jour en décembre. C’est dire que culturellement, plusieurs opportunités économiques peuvent exister entre Maurice et les Etats-Unis.

Des donations 

Les États-Unis font également des donations à Maurice. À titre d’exemple, en septembre dernier, l’ambassade américaine a fait don à Maurice de plusieurs équipements pour contrer la fuite de l’huile lourde du vraquier MV Wakashio. Ce don comprenait 700 vêtements de protection et 2 664 gants spéciaux. En avril, alors que la pandémie du Covid-19 battait son plein, l’ambassade américaine a fait don d’équipements sanitaires à Maurice, soit des masques, des gants, des combinaisons, ainsi que des couvre-chaussures.

 


Bon à savoir 

Les Etats-Unis d’Amérique sont souvent appelés le pays de l’Oncle Sam. Qui est cet oncle ? Il s’agit tout simplement d’un personnage fictif. Lors d’une guerre entre Anglais et Américains en 1812, les militaires américains recevaient des caisses de nourriture marquées US sur le couvercle. US signifiait tout simplement : United States. Mais comme le fournisseur se nommait Samuel Wilson, les militaires, pour rigoler, ont transformé US en Uncle Sam. Ce nom est resté et est même devenu l’image d’un homme, qui soutient son pays. Ce personnage a été utilisé pour la première fois dans une bande dessinée politique créée par Thomas Nast. Ses représentations ont débuté en 1830. Il était alors représenté par un homme joufflu, à l’allure joviale. Plus tard, après la mort du président Lincoln, Oncle Sam a hérité des traits de ce dernier. Il est devenu grand, maigre, pourvu d’une barbichette et de cheveux blancs.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x