Accident mortel à L’Amitié: Tez, 26 ans, ne réalisera pas ses rêves

Avec le soutien de
Tez Goburdhun suivait des cours d’informatique au Lycée polytechnique pour approfondir ses connaissances.

Tez Goburdhun suivait des cours d’informatique au Lycée polytechnique pour approfondir ses connaissances.

Il avait 26 ans et croquait la vie à pleines dents. Tez Goburdhun, un habitant de Goodlands, était un passionné d’informatique. D’ailleurs, il caressait le rêve d’avoir sa propre entreprise un jour. Malheureusement, le jeune homme, un employé d’Orange Business Services, a péri dans un accident de la route à L’Amitié dans la soirée du dimanche 25 octobre…

Un autre habitant de Goodlands de 26 ans et un trentenaire domicilié à Rivière-du-Rempart, qui se trouvaient à bord de la Suzuki Maruti Wagon R conduite par Tez Goburdhun, ont été blessés et ils sont hospitalisés à l’hôpital SSRN à Pamplemousses. Tez Goburdhun aurait percuté une barrière avant d’entrer en collision avec la Nissan Qashqai que conduisait un habitant de Pereybère de 26 ans. Ce dernier a reçu des soins à l’hôpital et a pu ensuite rentrer chez lui après avoir été soumis à un alcootest, qui s’est révélé négatif.

L’habitant de Pereybère a expliqué aux enquêteurs qu’il venait de Mont-Loisir et se dirigeait vers Piton quand la voiture de Tez Goburdhun, qui venait en sens inverse, a heurté la sienne. Le choc a été d’une rare violence. Les pompiers de Piton ont dû être mandés sur les lieux de l’accident pour extraire les rescapés de leur véhicule. Les proches de Tez Goburdhun sont dans l’incompréhension après ce drame. «Il conduisait tout le temps prudemment. Il me disait tout le temps de ne pas rouler vite sur la route, de respecter la vitesse et les caméras de surveillance», raconte son cousin, Akilesh Goburdhun. Les deux jeunes suivaient des cours d’informatique au Lycée polytechnique. D’ailleurs, juste avant le drame, Tez Goburdhun de- vait rejoindre Akilesh pour peaufiner un devoir à rendre. Il confie que Tez Goburdhun avait une soif de connaissance. Il était très amical et jovial. «Il avait plein de projets. Il commençait un business de caméras et cybersécurité. Il avait envie de monter sa propre entreprise de gestion de la sécurité un jour», poursuit son cousin. Ses funérailles ont eu lieu hier après-midi.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x