Poignardé par son fils de 14 ans: «C’est un mystère total», confie le père

Avec le soutien de
Le père dormait quand son fils l’a agressé à l’arme blanche, lundi 19 octobre.

Le père dormait quand son fils l’a agressé à l’arme blanche, le lundi 19 octobre.

Cet habitant de Ste-Croix, âgé de 62 ans, est alité à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis, depuis lundi 19 octobre. Agressé avec un objet tranchant aux petites heures du matin, il a été grièvement blessé.

Son présumé agresseur ne serait nul autre que son fils de 14 ans. Le sexagénaire a eu le poumon perforé et il a dû subir une délicate intervention chirurgicale.

La victime, qui travaillait comme maçon, se remet lentement de ses blessures. Pourquoi a-t-il été agressé par son fils ? Le retraité, rencontré hier, mardi 20 octobre, dit en ignorer la raison. «C’est un mystère total. Je ne comprends pas. Je ne sais pas ce qui a pu se passer dans la tête de mon fils. Pourquoi a-t-il agi ainsi ?» se demande toujours le retraité sur son lit d’hôpital.

Il dit pourtant que son fils n’est pas de nature violente. «C’est un bon garçon et c’est la première fois qu’il fait une telle chose. Li pa abitie lager avek mwa. Il est le seul qui pourra expliquer ce qui lui est passé par la tête pour faire une chose pareille», poursuit-il.

En fuite

Les premiers éléments de l’enquête indiquent que la victime dormait lorsque le mineur l’aurait agressé. «Je dormais lorsque j’ai senti quelque chose de pointu m’atteindre. Mon fils regardait la télé et je me suis assoupi. C’est alors qu’il m’a attaqué avec cet objet. Je me suis réveillé en sursaut et je saignais abondamment. Mon fils a alors pris la fuite», raconte l’habitant de Ste-Croix, qui vit séparé de son épouse. Celle-ci vit à l’étage alors que son fils et lui résident ensemble au rez-de-chaussée de la maison.

Une ambulance du SAMU a été mandée sur les lieux pour le transporter à l’hôpital. L’adolescent est activement recherché par les limiers de la Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord et du poste d’Abercrombie. Mercredi, il était toujours en fuite.

La police attend le rétablissement du patient pour recueillir sa version des faits.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x