Angleterre: Maguire, le colosse aux pieds d'argile de Manchester United

Avec le soutien de
Harry Maguire enchaîne les mauvaises performances en club comme en sélection.

Harry Maguire enchaîne les mauvaises performances en club comme en sélection.

Après ses vacances mouvementées en Grèce et sa condamnation pour une bagarre avec des policiers, Harry Maguire enchaîne les mauvaises performances en club comme en sélection. Au point que l'athlétique défenseur (1,94 m, 100 kg) de Manchester United n'est plus qu'un colosse aux pieds d'argile.

Le visage de Maguire lorsque l'arbitre espagnol Jesus Gil Manzano a brandi à son intention un carton rouge après à peine 30 minutes de jeu lors du match de Ligue des nations Angleterre-Danemark (0-1) avait quelque chose de déchirant. Une expression à mi-chemin entre l'accablement et l'incompréhension.

Certes, son deuxième carton jaune était amplement mérité pour un tacle non maîtrisé qui avait fauché la cheville de Kasper Dolberg (qui souffre d'une entorse) après un mauvais contrôle au milieu de terrain. D'ailleurs, Maguire aurait même pu rejoindre les vestiaires après 5 minutes de jeu pour une intervention par derrière sur Yussuf Poulsen déjà très limite pour son premier avertissement.

Mais il y avait sans doute de l'incompréhension de la part du défenseur (27 ans) face à ce qui est certainement la période la plus sombre de sa carrière professionnelle.

La soirée festive mais terminée dans le chaos fin août à Mykonos, où le joueur s'en est pris physiquement à des policiers avant de leur proposer un pot-de-vin, lui a valu une condamnation à près de deux ans de prison il a fait appel. Et cela semble avoir encore des répercussion sur son mental.

Le laisser se ressaisir, prône Ferdinand

Maguire n'a jamais justifié son titre de défenseur le plus cher de l'histoire, les Red Devils ayant déboursé 80 millions de livres (90 millions d'euros) pour l'arracher à Leicester.

Mais la bonne fin de saison, qui avait permis à Manchester de se hisser in extremis sur le podium, avait laissé espérer qu'une fois digérée cette encombrante étiquette, il allait devenir leur roc défensif tant attendu.

Deux défaites à domicile en championnat contre Crystal Palace (1-3) et surtout Tottenham (1-6) ont, au contraire, laissé entrevoir un joueur à la tête pas forcément au football. Et sa demi-heure cauchemardesque face au Danemark ne fait que confirmer ce diagnostic.

«Dans ces situations - où je me suis trouvé également - il faut parfois que l'on nous sorte de l'étuve... Peut-être qu'il est temps de lui laisser un peu de repos, le laisser se ressaisir et reprendre confiance», a suggéré l'ancienne gloire des Red Devils, Rio Ferdinand.

Mais une mise à l’écart ne semble pas être dans les intentions d'Ole Gunnar Solskjaer, réputé pour sa très grande mansuétude envers ses leaders hors de forme, comme David De Gea ou Paul Pogba par le passé.

Matches à haut risque en vue

«Dans le football, on est tout le temps sous les projecteurs. Quand Harry est dans l'équipe qui bat la Belgique, numéro 1 mondiale, c'est un jour comme un autre, mais on le met en Une quand il se fait expulser», a déploré le coach norvégien. «C'est le football, il y a des hauts et des bas, il faut savoir gérer cela.»

Le sélectionneur Gareth Southgate lui a aussi apporté son soutien. «Il traverse une de ces périodes où beaucoup de choses tournent en sa défaveur. Il est aussi critiqué par plein de gens qui devraient être plus malins que ça», avait lancé Southgate après le match contre le Danemark. «Il va faire le dos rond et il n'en deviendra qu'un joueur meilleur et plus fort.»

Un coup reçu à un genou peu avant son carton rouge pourrait être l'occasion de lui laisser au moins un week-end pour souffler en ne l'alignant pas à Newcastle samedi en championnat.

Mais après ce match, United va enchaîner quatre matches - déplacement à Paris et réception de Leipzig en Ligue des champions, réception de Chelsea et Arsenal en championnat -  qui pourraient bien être déterminants pour la saison et l'avenir de Solskjaer.

Gamberger est un luxe que ne pourront se permettre ni Maguire ni son club.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x