Films tournés à Maurice en ce moment: Rs 700 M de dépenses locales pour Netflix et AMG

Avec le soutien de
Moment de détente, mardi, dans la piscine de cette villa de luxe sur le littoral est pour l’actrice Christina Milian avec son chéri Matt Pokora et leur bébé, Isaiah.

Moment de détente, mardi, dans la piscine de cette villa de luxe sur le littoral est pour l’actrice Christina Milian avec son chéri Matt Pokora et leur bébé, Isaiah.

Deux équipes  de production de films sont actuellement à Maurice. D’abord, une de Netflix US, et ensuite, celle d’AMG International Film Ltd d’Alan Govinden (le même qui est cité dans une présumée transaction douteuse à Angus Road). Une autre équipe de Netflix Espagne vient de repartir après avoir bouclé le tournage, interrompu en mars par la propagation du Covid-19, du film Amore de Madre (A Mother’s Love).

Ainsi, l’équipe de production de Netflix US a réservé tout un établissement du groupe Constance Hotels & Resorts sur le littoral est pour les besoins du tournage d’Escape to Love, une comédie romantique produite par la star planétaire Alicia Keys sous le label AK Worldwide. Nanda Narrainen, responsable du département Film and Creative Industries and Sports Economy à l’Economic Development Board (EDB) affirme que, «selon la production, Alicia Keys est attendue au pays vers la mi-novembre peut-être». Mais il se peut que la célèbre chanteuse et productrice annule son déplacement en raison de la quatorzaine obligatoire.

Le film, réalisé par Steven Tsuchida, qui a également réalisé des épisodes d’On My Block, Dear White People et Younger, voit la participation de l’actrice et chanteuse américaine Christina Milian, de Sinqua Walls et de l’ancienne star de Saturday Night Live Jay Pharoah. D’ailleurs, des photos publiées par le couple Matt Pokora-Christina Milian sur leur compte Instagram respectif début octobre ont suffi pour lever le voile sur leur séjour familial (la mère et la sœur de Christina Milian sont aussi du voyage) et professionnel à Maurice. Un séjour entraînant au départ son lot d’interrogations sur la quatorzaine obligatoire pour tous les passagers (hormis, officiellement, les diplomates qui ont le privilège de s’auto-isoler à domicile) foulant le sol mauricien depuis le 1er octobre dans un de la douzaine d’hôtels retenus à cet effet.

Des questions auxquelles Matt Pokora a lui-même répliqué, quelques jours plus tard, toujours sur Instagram en écrivant que sa famille et lui sont, tout comme les autres passagers arrivant à Maurice, également en quarantaine. En tout cas, le tournage du film Escape to love, avec dans le rôle principal une chanteuse pop en herbe nommée Erica, qui accepte à contrecœur un concert au mariage de son ex-fiancé Jason, a démarré début octobre et devrait prendre fin dans la deuxième quinzaine de novembre, selon Nanda Narrainen. En même temps, une équipe d’AMG International Film Ltd a posé ses valises et équipements dans un autre hôtel de l’Est pour tourner le long métrage britannique, Prisoners of Paradise. C’est l’histoire de la jeune Lucy Gladwell, une orpheline de 17 ans, qui est envoyée vivre chez son oncle en 1925. Mais ce dernier se révèle violent alors que l’adolescente tombe amoureuse d’un laboureur d’une plantation voisine. À l’affiche de ce film dirigé par Mitch Jenkins, nous retrouvons les acteurs Ellie Bamber, Mehdi Dehbi, qui joue dans la série Messiah sur Netflix, et Rupert Penry-Jones. Nanda Narrainen affirme que les membres des deux équipes venues de l’étranger sont arrivés, certains sur des vols commerciaux et d’autres sur des vols privés. «Il faut faire ressortir le nombre de Mauriciens affectés sur chaque projet. Rien que pour le film de Netflix US, 60 à 75 Mauriciens font partie de l’équipe technique. Quant aux figurants mauriciens, ils sont une dizaine pour chaque film», soutient le responsable du département Film and Creative Industries and Sports Economy à l’EDB.

Le plus important, fait-il ressortir, est que pour les trois tournages (y compris celui de Netflix Espagne), «des dépenses de plus de Rs 700 millions seront encourues à Maurice en termes d’hébergement, de billets d’avion, de restauration, de transport et de logistique mais aussi en termes de taxes». Il précise que le montant n’est toutefois pas définitif puisque les dépenses exactes ne seront connues que par la suite. Il reste que Nanda Narrainen confirme que les trois films bénéficient du Film Rebate Scheme qui, depuis le Budget 2016-17, implique un remboursement des dépenses locales à hauteur de 40 %. Si le producteur choisit l’hôtel où son équipe sera hébergée, il doit respecter une série de procédures établies par le ministère de la Santé et le comité national sur le Covid-19 avant d’avoir l’aval des autorités pour venir tourner à Maurice. Ce feu vert peut être obtenu en une à deux semaines si tous les renseignements corrects sont fournis, à en croire Nanda Narrainen.

Il faut savoir que toute production implique une pré-production où certains membres de l’équipe, dont le directeur de la photographie et des techniciens, débarquent plus tôt pour le repérage, entre autres. C’est ainsi qu’en août, alors que les frontières étaient toujours fermées, l’hôtel Voilà Bagatelle avait accueilli 54 membres de l’équipe d’AMG International Film Ltd, le temps de leur quatorzaine et de leurs trois tests de dépistage réglementaires qui se sont révélés négatifs. Il en a été de même pour un groupe de 12 personnes, arrivé le 23 juillet avant de quitter l’hôtel en fin de quatorzaine, le 7 août, pour s’installer dans un autre établissement hôtelier. Le protocole contient beaucoup de choses, mais essentiellement, il exige le respect des gestes barrières, première réponse testée et éprouvée contre tout risque de contamination. Il dresse ensuite une sorte de bouclier étanche, d’une part, entre les clients susceptibles d’être porteurs de risque au Covid-19 et ceux en contact direct avec eux et, d’autre part, le reste de la population.

Ce bouclier est fortement contrôlé et propose aussi des barrières supplémentaires en cas d’accident ou de non-respect des gestes barrières. En clair, si on respecte le protocole à la lettre, la population sera en sécurité. En cas d’accident, des actions supplémentaires sont immédiatement prises pour maintenir l’étanchéité du bouclier.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x