Comment protéger notre peau du soleil

Avec le soutien de

Comme nous sommes déjà en été, nous passerons de plus longues heures à l’extérieur et serons exposés à notre fort soleil tropical. Si le soleil est bénéfique à l’organisme, participant à la production de vitamine D, une exposition excessive au soleil peut entraîner un vieillissement prématuré, une pigmentation anormale des zones exposées, ainsi que des cancers de la peau. Le Dr Rakesh Newaj, dermatologue, clarifie certains mythes sur le soleil et nous explique comment bien utiliser la crème solaire.

 Pourriez-vous nous expliquer la différence entre les rayons ultraviolets A et B ?

Et lesquels peuvent provoquer le cancer de la peau ? Les UVA et les UVB font partie des rayons ultraviolets qui atteignent la terre à partir du soleil. La longueur d’onde des UVB est de 290 nm à 320 nm et celle des UVA est de 320 à 400 nm. Les UVB sont impliqués dans certains cancers cutanés. Les UVA pénètrent la peau plus profondément et sont plus susceptibles de contribuer au vieillissement cutané précoce et d’aggraver les maladies intolérantes au soleil (problèmes de pigmentation, etc.).

Quelles sont les choses les plus importantes à retenir lorsque nous achetons et appliquons un écran solaire ?

Un écran solaire doit être appliqué au moins une demi-heure avant l’exposition au soleil. Il faut appliquer au moins 2 mg / cm2 de surface corporelle pour obtenir une protection maximale. Par exemple, un tube de 30 g de crème solaire ne suffira pas à couvrir toute la surface du corps. Cependant, il est conseillé d’en appliquer une couche épaisse sur le visage et les zones exposées au soleil. Une deuxième couche peut être nécessaire. Le SPF indiqué sur l’étiquette diminue considérablement si l’écran total n’est pas appliqué correctement. Donc, si l’on applique un SPF 30 très finement, son efficacité sera comme celui d’un SPF 10. La plupart des écrans solaires durent au moins 6 heures dans des conditions normales. Cependant, si l’on transpire beaucoup, une application chaque 2 à 3 heures est préconisée. Les mousses et les aérosols sont faciles à appliquer sur les zones poilues. 

Que pouvons-nous faire d’autre pour nous protéger du soleil ?

Il est important de se protéger dès le plus jeune âge. Restez à l’abri du soleil entre 10 et 15 h, car à ce moment, il est plus intense. Il existe de nombreux vêtements qui offrent un SPF et si vous avez la peau très claire, il peut être judicieux de vous en procurer. L’épaisseur des vêtements ne fait aucune différence, ce sont les mailles qui doivent être vérifiées. Un moyen facile d’évaluer la qualité consiste à les étirer au soleil et à voir à quel point les rayons du soleil les traversent. Portez un chapeau d’au moins 10 cm de large aidera à protéger le visage. Enfin, les personnes à risque doivent effectuer des contrôles réguliers chez le dermatologue.

Article fait avec la collaboration d’Island Health Medical Center. Tel : 4280777

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x