Quarantaine payante: aucun touriste pour l’heure

Avec le soutien de
Au temps de forte affluence de touristes chez nous

Au temps de forte affluence de touristes chez nous

Dans cinq jours, les frontières seront à nouveau ouvertes. Le premier vol est prévu le 3 octobre en provenance de Dubaï. Mercredi, lors d’une conférence de presse, Zouberr Joomaye, porte-parole du National Communication Committee (NCC), a indiqué que 362 passagers, soit 179 Mauriciens et 183 étrangers détenteurs de permis de résidence et de travail, avaient déjà signifié leur intention de rentrer au pays. Ils ont opté pour les hôtels mis à leur disposition pour la quarantaine obligatoire. Toutefois, une semaine après le lancement de la plateforme de réservations MyMauritius par la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), force est de constater, les premiers contingents de voyageurs qui ont déjà fait leur réservation ne comprennent aucun touriste. Il faudra donc s’armer de patience de ce côté-ci.

Au niveau de l’Association des restaurateurs et hôteliers de l’île Maurice (ARHIM) et du comité national de communication sur le Covid-19, personne ne veut commenter officiellement ce constat pour le moment. Par contre, on laisse comprendre qu’on est actuellement loin de la période de vacances. Et aussi, que l’épidémie se propage dans nos principaux marchés fournisseurs de touristes, soit la France et La Réunion et que des restrictions plus sévères seront prochainement appliquées. De conclure qu’il faudra attendre encore un peu, le temps que les touristes comprennent qu’il faudra passer une quarantaine payante à Maurice avant de pouvoir profiter du soleil, du sable et de la mer mauricienne.

Pendant ce temps, la liste des hôtels de trois à cinq étoiles peut être consultée sur le site de la MTPA. Pour chaque vol, le passager a un choix de quatre à cinq hôtels. À la question de savoir comment les établissements hôteliers ont été choisis, on est resté sur notre faim du côté de l’office du tourisme. De son côté, Jocelyn Kwok, le CEO de l’AHRIM, précisera que tout a été fait dans la transparence. «Le ministère du Tourisme a invité les hôtels à exprimer leur intérêt pour agir comme centre de quarantaine. Et certains hôtels ont donc fait le choix de travailler dans ce créneau.»

Au niveau du ministère de la Santé qui travaille en étroite collaboration avec celui du Tourisme, l’on soutient que ces hôtels correspondent aux critères demandés. Il faut savoir que des passagers peuvent se retrouver dans une même chambre d’hôtel car le regroupement familial est permis. «Ces hôtels doivent avoir les installations et services que nous demandons. Et une fois que les officiers ont effectué leurs vérifications, nous donnons le feu vert», soutient une source. À savoir que le personnel hôtelier ne s’attellera qu’aux tâches de housekeeping alors qu’une équipe médicale sera sur place pour effectuer les contrôles sanitaires.

Comment s’enregistrer? Le passager devra s’inscrire sur le site de la MTPA. Dans un premier temps, dépendant de son vol, il devra choisir un hôtel, qui va de 3 à 5 étoiles. Les prix varient entre Rs 49 994 pour une réservation au Preskil et Rs 420 000 à Maradiva. Certains hôtels offrent également des suites ou encore des villas avec une piscine. Parmi les hôtels que l’on peut consulter sur le site de la MTPA : Trou aux Biches Beachcomber Golf Resort & Spa (5*), Maradiva Villas Resort & Spa (5*), Sugar Beach Mauritius (5*), Lagoon Attitude (4*), Victoria Beachcomber Resort & Spa (4*), Veranda Pointe aux Biches Hotel & Spa (4*), Ambre Hotel (4*), Solana Beach (4*), Holiday Inn Mauritius (4*), Preskil Island Resort (4*), Palms Hotel (3*) et Manisa Hotel (3*).

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x