Deux mères de famille tuées cette semaine, 87 morts depuis janvier

Avec le soutien de

Quatre nouvelles victimes d’accidents de la route s’ajoutent à la liste cette semaine, dont deux mères de famille, Suzy Bothille, 50 ans, et Rohini Lallchand, 56 ans. Depuis le début de l’année, 87 personnes ont perdu la vie sur nos routes. Un chiffre en baisse en comparaison à la même période en 2019.

Flacq. Une enseignante au grand cœur s’en est allée

Suzy Bothille était très appréciée de sa famille et de ses élèves

Ignace Bothille, 80 ans, pleure la mort de sa fille Suzy, 50 ans. Son petit-fils de 26 ans, affecté à la National Coast Guard de l’Eastern Division et grièvement blessé, est admis aux soins intensifs de l’hôpital de Flacq. Selon ses proches, son état de santé s’améliore petit à petit. La mort subite de sa fille, qui était son bras droit, l’a plongé dans un choc terrible. Comme si un malheur ne suffisait pas, l’octogénaire a perdu son épouse, jeudi, des suites d’une longue maladie. «Elle s’occupait de moi et de sa mère. Lorsqu’on avait besoin de quelque chose, elle était toujours là», raconte Ignace Bothille. Il confie que sa fille, une enseignante à l’école du gouvernement d’Amaury, était très appréciée de tous. «Elle était très engagée dans le social. Elle avait un grand cœur. Elle était tellement aimée que ses élèves sont venus en uniforme aux funérailles pour lui rendre un dernier hommage

Samedi dernier, Suzy Bothille et son fils Steven rentraient à la maison après une sortie. Mère et fils se dirigeaient vers Flacq. Le véhicule que conduisait ce dernier a percuté une autre voiture qui venait en sens inverse à hauteur de Fuel. Selon les premières indications, Steven tentait de doubler un autobus lorsque l’accident s’est produit. Une enquête a été initiée par la police de Flacq.

Camp-de-Masque-Pavé. Surendra Bhoobun fauché par un 4 x 4

Surendra Bhoobun revenait de sa plantation de légumes.

Surendra Bhoobun, 39 ans, a été tué jeudi après que son cyclomoteur a percuté de plein fouet un 4 x 4 qui venait en sens inverse sur la route Royale de Camp-de-Masque-Pavé. Le trentenaire, marchand de légumes et habitant Camp-de-Masque, rentrait chez lui en compagnie de son épouse Mohini. Ils revenaient de leur plantation de légumes dans la région. «Mon frère souffre de problèmes de santé. Il aidait son épouse à vendre des légumes. Jeudi, ils s’étaient rendus dans leur plantation. C’est en rentrant à la maison que le drame a eu lieu», confie son frère aîné âgé de 47 ans.

C’est vers 13 heures que cet accident s’est produit à proximité de la station-service Shell. Selon les premiers recoupements d’informations de la police, un autobus s’était arrêté à un feu rouge. Surendra Bhoobun se retrouvait juste derrière l’autobus sur son cyclomoteur. Il venait de Bel-Étang et roulait vers Fuel. Dès que le feu de signalisation est passé au vert, il a doublé l’autobus pour tourner dans une route latérale à droite. Ce faisant, il a été percuté de plein fouet par un 4 x 4, une Ford grise, qui venait en sens inverse. Mohini Bhoobun a été grièvement blessée. Elle est hospitalisée à l’hôpital de Flacq. Surendra Bhoobun devait célébrer ses 40 ans le 19 octobre. Le couple n’avait pas d’enfants.

Baie-du-Tombeau. Rohini Lallchand, 34 ans de dur labeur comme machiniste

La quinquagénaire rêvait d’avoir sa propre maison

Rohini Lallchand, 57 ans, habitait Calebasses. Elle a été victime d’un accident de la route, mercredi, mais n’a pas survécu à ses blessures. La quinquagénaire a rendu l’âme le même jour.

Rohini Lallchand était en retard pour le travail à l’usine St-Malo, à Baie-duTombeau, car ce jour-là elle avait rendez-vous au dispensaire de sa localité. Elle avait demandé à son fils Ravi, 21 ans, de l’y conduire.

L’habitante de Calebasses a perdu la vie sans pouvoir réaliser son rêve qui était d’avoir sa propre maison. Elle avait fait sa demande auprès de la NHDC, il y a longtemps, mais celle-ci n’avait pas abouti faute de finance. Pourtant, Rohini Lallchand n’avait pas baissé les bras. Elle travaillait comme machiniste et se donnait à fond afin que ses projets aboutissent.

«Ma mère a toujours été une personne travailleuse, elle comptait 34 années de service comme machiniste à l’usine de St-Malo. Elle a toujours donné priorité à son travail car elle devait nourrir sa famille et nous faire grandir. Nous sommes à quatre enfants dans la famille. Mon père avait des problèmes de santé, c’est pour cela qu’elle avait pris les rênes afin de faire rouler la cuisine. Elle ne nous a jamais laissé tomber. Je ne me rappelle pas avoir manqué de quoique ce soit étant enfant», raconte à l’express la fille de la victime, Priya Buckdoss.

Elle ajoute que son frère allait bientôt se marier et sa mère planifiait déjà les festivités. «Elle voulait à tout prix avoir sa propre maison pour que son fils et sa bru vivent ensemble. Elle avait à cœur la famille. Mes deux sœurs et moi sommes déjà mariées et elle voulait que Ravi soit à ses côtés. Malheureusement, elle ne verra pas le mariage de son fils.»

Ravi Lallchand, qui conduisait sa motocyclette, n’avait pas sa licence sur lui ce jour-là ni de plaque d’immatriculation devant sa moto. Nous apprenons, toutefois, qu’il possède un learner. Il se remet lentement de ses blessures. «On m’a plâtré le pied et j’ai un trou en dessous du pied.Il me faut aller à l’hôpital pour un traitement dans les jours à venir.»

Ravi Lallchand explique que comme sa moto n’est pas en règle, il n’a pas l’habitude de la rouler et ne s’en sert qu’en cas d’urgence. La police prendra sa déposition après son rétablissement.

Grand-Baie. Un septuagénaire meurt neuf jours après son accident

La motocyclette qu’il pilotait était entrée en collision avec une voiture, le 12 septembre. Quedou Chooramunni, âgé de 72 ans et habitant Grand-Baie, a poussé son dernier soupir neuf jours après à l’hôpital. Le motocycliste avait perdu l’équilibre et avait été victime d’une lourde chute sur la route menant vers Super U de Grand-Baie. Grièvement blessé, il a été transporté à l’hôpital SSRN où il était admis depuis. L’autopsie a révélé que Quedou Chooramunni est décédé suivant des chest injuries.

Le conducteur de la voiture est un jeune homme de 19 ans habitant Pointe-des-Lascar.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x