Ramgoolam: «Je partirai quand je le décide »

Avec le soutien de

Navin Ramgoolam a parlé de son avenir politique.

Il a parlé pendant plus d’une heure devant une foule enthousiaste à Kewal Nagar (environ 3 000 à 3 500, mais plus selon les organiseurs) venue de différentes circonscriptions de l’île à bord d'autobus mis à leur disposition ce dimanche 20 septembre. Le leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam a parlé de son avenir politique alors que ce parti commémorait la naissance de Sir Seewoosagur Ramgoolam et celle de Sir Satcam Boolell. «Pour quelle raison ils (Ndlr Les Jugnauth) ont peur de moi ? Je suis persuadé que j’ai été élu ici. Mes agents le savent. Pour quelle raison, ils tardent les procédures pour compter de nouveau les bulletins ? Ils se sont dit que si je perds pour la deuxième fois, je serai obligé d’abandonner le leadership du PTr. Jamais. Je partirai quand je le décide», a-t-il martelé.

L’ancien Premier ministre a aussi révélé qu’après sa défaite de 2014, il avait décidé de se retirer à la tête du PTr et il en avait même parlé à son épouse qui était d’accord. «Kan zot in fer aret moi. Mo in dir zame. Tout bann sarz in rayé contre moi. Mo enkor kapav dibout mais besoin kapav prepar aussi lavenir du parti qui n’appartient ni à moi, ni à Arvin Boolell ni à Patrick Assirvaden», a maintenu Navin Ramgoolam. Il a egalement déclaré que la fin des Jugnauth est proche. «Zot pe paniké.»

Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, avait tenu pratiquement le même langage avant lui insistant que le PTr n’appartient ni à lui ni à ses dirigeants. «Le parti appartient au peuple. C’est avec le peuple que nous allons reprendre le pouvoir», a-t-il précisé. Tout comme Navin Ramgoolam, le leader de l’opposition accuse les Jugnauth d’utiliser le communalisme pour rester au pouvoir.
Plusieurs personnalités étaient invitées à cet événement. Les anciens présidents de la République Kailash Purryag et Ameenah Gurib-Fakim étaient au premier rang tout comme l’ancien vice-présédent Raouf Bundhun. Le PMSD avait délégué Salim Abbas Mamode et Kushal Lobine pour le présenter alors qu’Ajay Gunness et Vinay Koonjul était présents du côté du MMM. Le Reform Party avait également envoyé un représentant à Belle-Rive. 

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x