Troublante disparition d’un marin indien de 21 ans, des recherches en cours

Avec le soutien de
Dhananjay Arora, marin indien de 21 ans qui était à bord du pétrolier «New Horizon», est porté manquant depuis le 13 septembre.

Dhananjay Arora, marin indien de 21 ans qui était à bord du pétrolier «New Horizon», est porté manquant depuis le 13 septembre.

Les autorités mauriciennes sont, depuis une semaine, impliquées dans une mission en vue de retrouver Dhananjay Arora. Ce marin indien de 21 ans se trouvait à bord du pétrolier New Horizon. Mais depuis le 13 septembre, alors que le navire était proche des côtes mauriciennes, il a disparu dans des circonstances troublantes. 

Troublantes parce que, selon ses proches, la dernière fois que le jeune homme leur a parlé, il s’est plaint de harcèlement et d’humiliation de la part de ses supérieurs. Riya, la sœur de Dhananjay Arora, évoque même un manque de communication de la direction de sa compagnie. «Selon un membre d’équipage, il a été aperçu pour la dernière fois sur le pont du pétrolier vers 16 heures, le 13 septembre. Le même jour, plus tôt, il nous a parlé et semblait anxieux. Ma famille est traumatisée. Aidez-nous à le retrouver», implore-t-elle. 

Le portable du marin indien a été retrouvé dans sa cabine vide. Le mercredi 17 septembre, Fleet Management Limited, compagnie qui gère le New Horizon, a émis un communiqué pour confirmer que Dhananjay Arora était porté manquant. De souligner que le pétrolier, qui se dirigeait vers la Chine, a rebroussé chemin et que des opérations de recherches sont en cours avec l’aide du Mauritius Maritime Rescue Coordination Centre. Quatre bateaux qui se trouvaient aux alentours y participent aussi. Une enquête sera ouverte pour déterminer les circonstances dans lesquelles le jeune marin a disparu. 

Par ailleurs, «les recherches se poursuivent avec la même intensité et aussi longtemps que nécessaire». C’est l’assurance donnée par le porte-parole de la police, l’inspecteur Shiva Coothen, au sujet des opérations en cours pour retrouver le capitaine Moswadeck Bheenick, qui a disparu après le naufrage du remorqueur Sir Gaëtan. La position de la police n’a donc pas changé depuis que le commissaire de police a annoncé, le 4 septembre, que les opérations de recherches ne cesseront pas de sitôt.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x