Événement: pour des entrepreneurs plus visibles…

Avec le soutien de
Des entrepreneurs présents au salon des PME au complexe Vieux-Moulin, à Rose-Belle, ont pu faire connaître leur savoir-faire.

Des entrepreneurs présents au salon des PME au complexe Vieux-Moulin, à Rose-Belle, ont pu faire connaître leur savoir-faire.

Le salon des Petites et moyennes entreprises (PME) a eu lieu de vendredi à samedi, au centre Vieux-Moulin, à Rose-Belle. De 10 heures à 19 heures, pendant ces trois jours, des entrepreneurs ont eu l’occasion d’exposer leurs produits et de les faire découvrir aux Mauriciens. 

Cet événement, organisé par SME Mauritius, a permis de regrouper une centaine d’entrepreneurs évoluant dans différents secteurs. Parmi eux, le textile, la menuiserie ou encore la médecine artisanale. Pour Mahen Seeruttun, ministre des Services financiers, ce salon prouve bien que ce créneau a du potentiel sur les marchés locaux, régional et international. «Il suffit de trouver un bon produit de qualité et durable pour avancer.» 

La foire a par ailleurs attiré pas mal de monde. «C’est une opportunité pour nous de vendre après avoir traversé une période difficile, sans revenu, durant le confinement», soutiennent des entrepreneurs. 

Selon Ravin Rampersad, Chief Executive Officer (CEO) de SME Mauritius, «l’objectif de ces foires est d’améliorer la visibilité des entrepreneurs, les donner la possibilité de faire connaître leurs produits au public. En trois jours, ils ont rencontré au moins 15 000 personnes, soit des acheteurs potentiels». D’ajouter que ce type d’événement est une aubaine pour ceux qui suivent des formations chez SME Mauritius. Cela, en faisant connaître leur savoirfaire, étant donné le «stand» gratuit qui leur avait été réservé. Le CEO de SME Mauritius avance que, dans le temps, ces entrepreneurs en herbe bénéficieront de l’aide pour améliorer leurs produits et ainsi pourront grandir et devenir des PME soutenables. 

D’autres salons en préparation 

D’autres foires seront organisées à Flacq et à Goodlands dans les mois qui viennent. Aussi, l’année prochaine, après la période cyclonique, elles seront tenues à Bambous et à Rivière-des-Anguilles. Outre Rose-Belle, une foire a également été tenue à Mahébourg plus tôt cette année-ci. 

Sollicité, Amar Deerpalsing, président de la Fédération des PME, se dit satisfait. «C’est une bonne initiative de donner une occasion aux entrepreneurs d’exposer leur savoir-faire, de vendre leur surplus de stock, et surtout, de les permettre d’améliorer le cashflow.» 

Selon lui, quand l’entrepreneur peut vendre directement aux clients sans passer par un intermédiaire, soit des revendeurs, ce sont les clients qui en sortent gagnants. Car, en choisissant cette méthode, la marge additionnelle appliquée par les revendeurs est éliminée. «Le consommateur bénéficie d’un meilleur prix et l’entrepreneur, lui, apprend de ses clients», poursuit Amar Deerpalsing. 

Comme de nombreux entrepreneurs n’ont pas de point de vente, le président de la Fédération des PME demande à SME Mauritius d’organiser des foires plus souvent, soit deux à trois dans différentes régions, à chaque fin de mois. «Il faut aussi des foires sur une base nationale dans un endroit spacieux pour accommoder plus de PME. Ainsi que des stands offerts à un prix de location à la portée de tous entrepreneurs», souligne-t-il. Il estime que c’est un aspect à revoir, surtout après que plusieurs d’entre eux ont souffert des conséquences de la pandémie.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x