La Réunion en zone rouge: 220 nouveaux cas positifs et trois morts ce week-end

Avec le soutien de
Les voyageurs doivent présenter un test de dépistage Covid-19 négatif effectué 72 heures avant l’embarquement et une attestation sur l’honneur.

Les voyageurs doivent présenter un test de dépistage Covid-19 négatif effectué 72 heures avant l’embarquement et une attestation sur l’honneur. 

Sept zones du territoire français ont rejoint hier, dimanche 6 septembre, la liste des 22 départements déjà en seuil de vulnérabilité élevée à l’épidémie du Covid-19. Il s’agit de la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Côte-d’Or, le Loiret, le Nord, le Bas-Rhin, la Sainte-Maritime et La Réunion. 

L’île soeur a en effet basculé dans le rouge. Ce, après avoir recensé 220 nouveaux cas positifs en un week-end. Soit 113 cas samedi et 107 cas hier. Et enregistré trois décès, un samedi et deux hier. Pour rappel, l’île a enregistré au total 2 222 cas de Covid-19 depuis l’apparition du premier cas, le 11 mars. Et 1 313 personnes guéries au 4 septembre. 

Le taux de reproduction du virus a atteint 1,27, ce qui a déclenché hier le passage en zone rouge. «Le taux d’incidence (nombre hebdomadaire de cas positifs rapportés à 100 000 habitants) est ainsi passé de 5,2 dans la semaine du 3 au 9 août à 53,8 du 24 au 30 août. À savoir que le seuil d’alerte est fixé à 50 pour 100 000 habitants», peut-on lire sur le décret publié par le Préfet de La Réunion hier. 

Selon les divers médias de l’île soeur, 90 % des cas sont autochtones. Ce qui a favorisé ces nouveaux clusters : les réunions amicales/familiales durant les vacances ou encore l’absence de gestes barrières. Depuis le 22 août, les rassemblements de loisirs de plus de dix personnes sont interdits dans les lieux publics (plages, forêts…). 

Le décret interdit l’accueil du public dans les établissements tels que les salles de spectacle, les magasins, les restaurants, les bibliothèques, les musées ou encore les établissements sportifs. En sus des interdictions de rassemblements dans des marchés, des lieux de cultes, à l’accueil des établissements périscolaires et des crèches. Des restrictions de déplacements se font au niveau des communes. 

Les frontières de La Réunion sont ouvertes. Les voyageurs doivent présenter un test de dépistage Covid-19 négatif effectué 72 heures avant l’embarquement et une attestation sur l’honneur. Il y a un deuxième test exigé sept jours après la venue sur le territoire de l’île de la Réunion. Ceux venant d’une zone rouge devront respecter une septaine et faire un test PCR gratuit. 

Par rapport à Maurice, aucun vol commercial n’est à l’ordre du jour jusqu’au 1er octobre, les frontières étant toujours fermées. Il y a, cependant, des vols par jets privés autorisés selon le protocole établi pour le rapatriement des Mauriciens.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x