L'express leaks du dimanche 30 août au vendredi 4 septembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

MBC : le DG p.i. lâché ?

Des enquêteurs de l’ICAC ont à nouveau été aperçus dans les locaux de la MBC, jeudi et vendredi, après une visite en début de semaine. Cette nouvelle descente est liée à une série de dénonciations faites noir sur blanc à la commission anticorruption depuis le 8 juillet. L’auteur qui signe «Anonymous» dénonce des acquisitions coûteuses faites par la MBC dont les «Outside Broadcast Cars», des allégations d’abus pour gratification soupçonnée dont un voyage en famille d’un haut cadre de la station de radio-télévision nationale et des nuitées gratuites dans deux hôtels en échange de publicité gratuite pour une clinique. Le tout, accompagné d’une autre correspondance signée cette fois «a handful of employees representing 90% of MBC staff» et qui étale le CV du directeur général par intérim de la MBC dont une arrestation en 1985 par la CID de Curepipe pour vol de bouteilles de vin et de whisky à l’hôtel «Mandarin». Ce qui l’aurait conduit en prison. Et le conseil d’administration dans tout cela ?

Leakage, leaker, leakee

Dans le gouvernement 2005-2010 de Navin Ramgoolam, on constata une fuite des «Cabinet Papers». Suivant une investigation du service des renseignements, alors sous la direction de Dev Jokhoo, il fut établi que l’attaché de presse d’un ministre était le «leaker», et le Sun Trust, «le leakee», c’est-à-dire bénéficiaire de ces fuites. Le «leaker» a été congédié sur le champ, raconte-t-on dans les locaux du ministère de la Santé, où le ministre Jagutpal entend idenfier l’auteur des fuites par rapport à l’achat de médicaments et d’équipements liés au Covid-19.

Se promener dans les bois

Cet autre conseiller au PMO avait pensé pouvoir montrer des images sereines de Pravind Jugnauth loin de la foule de manifestants sur l’esplanade de Mahébourg. Ainsi, il pensait qu’une virée à Bois-des-Amourettes serait moins risquée, d’autant qu’il habite le village. Mais c’était sans compter sur la colère populaire incarnée par Vinod Ramdonee. Et Bois-des- Amourettes avait perdu son cachet romantique, surtout avec des opportunistes. Comme Oliver Thomas. 

Biskwi-dilo

Des biscuits. Voilà le déjeuner servi aux passagers à bord des ATR d’Air Mauritius sur la desserte Maurice-Rodrigues en ce moment. La photo partagée sur un réseau social par le directeur d’Island Shipping, Alain Malherbe, suscite une fioriture de commentaires comme «Apel sa enn menu cyclonn touni minwi», «Ça sort d’une cuisine obscure» ou encore «Même pas un sirop Dowlut ?». Sur cette lancée, il ne manque plus que de l’eau pour que la boucle façon Étienne Sinatambou soit bouclée. 

Un vrai con…seiller

Après s’être fait démolir sur le plateau d’une radio privée par un passionné pour qui les gens de la mer ont une importance capitale, ce conseiller du gouvernement, véritable «master of none qui se prend pour un Jack» selon ses collègues, a fait un autre faux pas qui a embarrassé plus d’un. En moins de 24 heures, il aurait demandé à ses collègues conseillers ou aspirants conseillers de changer leur «profile pic» pour contrer le désormais célèbre «I love my country, but I’m ashamed of my government», avant de les supplier de remettre leur photo précédente car c’était une violation de la «National Flag Act». Un peu de vacances est suggéré au conseiller.

Hurhangee persiste et signe

L’avocat Ashley Hurhangee s’est fait remarquer lors de la marche citoyenne du 29 août en scandant «Bour li déor». Puis, vidéo à l’appui, il a expliqué comment le Premier ministre aurait menti par rapport à la mise en oeuvre du rapport Lam Shang Leen. Ce qui a fortement déplu au MSM. Les stratèges du Sun Trust ont cru bien faire en déterrant une soi-disant lettre du même Ashley Hurhangee réclamant une adhésion au MSM. Sauf que l’avocat Hurhangee maintient que cette lettre n’est pas de lui et que la signature au bas de la missive n’est pas la sienne. L’avocat entend bien dénoncer «cet autre mensonge du régime Jugnauth». 

Remous résidentiels

La remise de clés de nouveaux appartements NHDC de Camp-Levieux aura finalement lieu ce lundi. Cette cérémonie avait été renvoyée une première fois puisque le nom d’un ancien ministre et aujourd’hui simple député de la région ne figurait pas sur la plaque inaugurale. Le politicien aurait piqué une crise en apprenant cette omission de taille. Autres remous : il y aurait un manque de transparence dans l’allocation de ces logements. 

Résistance au sein du groupe des XV

Des voix se font entendre au sein du groupe des XV qui se veut être un reflet version jeune des trois partis de l’opposition : PTr, MMM et PMSD. En écho aux revendications de la rue lors de la marche du 29 août, les jeunes politiciens ne veulent pas que les fils de ou filles de prennent les devants. «On ne veut pas être une plateforme pour promouvoir les dynasties de l’opposition. Il faut que les Bérenger, Duval et même David comprennent que le peuple a soif de renouveau, et qu’ils doivent jouer les seconds rôles s’ils veulent toujours s’engager», explique l’un d’eux, qui nous confie que son propos est largement partagé au sein du groupe des XV. 

D’anciens ministres ciblés

Après l’interrogatoire de l’ancien ministre Deva Virahsawmy par l’ICAC, d’autres ministres sous le règne de Navin Ramgoolam seraient convoqués par la commission dirigée par Navin Beekarry. Un ancien ministre qui a déjà été arrêté et blanchi entre 2015 et 2018 pourrait être le prochain à se présenter à l’ICAC. Dans son entourage, l’on fait ressortir que des lettres anonymes serviront de prétextes pour leur convocation. Ce serait une façon de détourner l’attention des problèmes actuels et de braquer le regard de l’opinion dans le rétroviseur. 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x