Après une panne, le vraquier Yasa Unity dérive à 300 milles nautiques au nord de Maurice

Avec le soutien de
Le «Yasa Unity» et son itinéraire prévu.

Le «Yasa Unity» et son itinéraire prévu.

De vue, il ressemble beaucoup au MV Wakashio. Le Yasa Unity, un vraquier de marchandises sèches tout comme le Wakashio, mais enregistré aux Îles Marshall, dérive depuis hier mardi 25 août, à 300 milles nautiques au Nord de Maurice. Cela, après une panne de moteur et d'électricité. D'ailleurs, il n'est plus traçable sur Marine Traffic. 

Une quinzaine de membres équipage est à bord de ce navire qui sortait du port de Krishnapatnam en Inde pour se diriger vers Port Elizabeth en Afrique du Sud, où il était initialement attendu le 29 août. 

Il nous revient qu'un agent maritime local aurait été sollicité pour le remorquage du Yasa Unity jusqu'à Port-Louis. En attendant que le remorqueur, le Boka Summit, arrive sur le site, l'aide d'une île de la région a été sollicitée, étant donné que le vraquier se trouve plus près d'elle que de Maurice. Sauf qu'il ressort que celle-ci aurait décliné cette sollicitation.

Version divergente de la MPA

Construit en 2006, le Yasa Unity fait 225 mètres de long et son tonnage brut est de 40 000 tonnes. 

Par contre du côté de la Mauritius Ports Authority (MPA), c'est une toute autre version ce matin, mercredi 26 août. Un officiel fait valoir que le moteur du vraquier a été réparé et que celui-ci était maintenant en route pour Singapour. 

Notre informateur affirme pour sa part que le vraquier est toujours sur le site et dérive.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x