Réouverture des frontières: l’indécision des autorités nuit au tourisme plus que le Covid-19

Avec le soutien de

«Après le Covid-19 et l’indécision sur la réouverture des frontières, au tour de la ma- rée noire causée également par de l’indécision, d’éloigner les touristes de nos plages.» C’est le magazine touristique Tourmag.com qui écrit ces tristes lignes. L’auteur de l’article commence par un résumé de l’affaire Wakashio en rappelant que 1 000 tonnes d’hydrocarbures ont été déversées dans notre lagon description déjà peu ragoûtante pour les touristes et parle des dégâts à la faune et la flore.

L’auteur souligne l’inaction des autorités durant plus de 10 jours en citant même une source des autorités portuaires qui affirme que le navire n’avait pas de fissure au moment du naufrage ; et le gouvernement qui aura attendu la fissure et le déversement pour agir. Il rappelle que le pays a pourtant été victime de deux telles catastrophes en 2011 et 2016.

Ce qui fait dire à un intervenant, Jean-François Rial, PDG de Voyageur du Monde : «Quand cela devient aussi régulier, ce ne sont plus des accidents mais une faute.» Pour un autre invité du journal, Gilbert Cisneros, patron d’Exotismes à Marseille qui envoie au moins 20 000 touristes français chaque année à Maurice, le maintien de la fermeture des frontières mauriciennes «laisse penser que l’épidémie n’est pas vraiment maîtrisée à Maurice, que le pays n’arrive pas à avoir un encadrement sanitaire safe et que donc le gouvernement cache même peut-être des choses…»

En attendant, affirmet-il, les Maldives et les Seychelles sont en train de prendre le leadership du haut de gamme dans l’océan Indien. Pour ce voyagiste, la faillite d’Air Mauritius n’a fait qu’ajouter aux doutes des touristes potentiels qui craignent soit de voir leur billet annulé au dernier moment ou de ne pouvoir rentrer en France promptement, en cas de cessation des vols de MK.

L’article couvre aussi abondamment la colère des Mauriciens mais aussi le travail de nettoyage effectué par ces derniers avec des moyens «dérisoires» tout en mettant leur santé en danger. Le refus du PM d’endosser la responsabilité de cette catastrophe est aussi mentionné.

Précisons cependant que depuis lundi les Seychelles n’admettent plus de voyageurs venant de France sauf exception jusqu’à nouvel ordre.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x