Naufrage du Wakashio et marée noire: la lutte continue !

Avec le soutien de

Finalement, une bonne nouvelle. Si la météo ne fait pas de caprices, l’exercice de pompage prendra fin d’ici demain matin. L’épée de Damoclès d’une nouvelle marée noire ne sera plus d’actualité. Mais sur les côtes, il la bataille contre les nappes d’huile se poursuit…

MV Wakashio: état des lieux en images

Depuis que la marée noire a atteint nos côtes, les Mauriciens, armés de leur courage, n’ont pas perdu de temps pour mettre la main à la pâte. Le nettoyage a commencé tout de suite et s’est poursuivi aujourd’hui. Les premiers résultats sont déjà là, mais il reste encore beaucoup à faire avant de retrouver un lagon clair…

MV Wakashio: les fissures vues de près

On le savait: l’état du MV Wakashio ne s’améliore pas. Cette vidéo, filmée au cours de la journée d’aujourd’hui, montre les fissures qui zèbrent la coque de l’épave. Elles sont de plus en plus importantes.

L’état du Wakashio aujourd’hui

Le bateau se fissure de plus en plus. Ces photos, prises dans la journée d’aujourd’hui, démontrent l’état actuel du bateau. Cependant, vu que l’exercice de pompage tire à sa fin, le risque d’une nouvelle marée noire si le bateau se casse s’éloigne de plus en plus.

 

L'exercice de pompage tire à sa fin

Finalement une bonne nouvelle. Il ne reste plus qu'environ 700 tonnes d'hydrocarbure a bord du Wakashio. Si la météo reste clémente, l’exercice de pompage devrait prendre fin d’ici demain matin, ce qui mettrait un terme à tout risque de nouvelle marée noire.

Deux-Frères: le manque d’eau freine les travaux de nettoyage

Chanan fait partie de ceux qui sont directement touchés par la marée noire. Ce pêcheur de Deux-Frères explique que depuis dimanche, il est sur le terrain et aide au nettoyage de la plage et du lagon. «Dimans telma mone sal ek delwil… mé ine bizin atan gagn delo pou kapav ale baigné» déplore-t-il.

1 103 mètres cube d'huile transportées par le Stanford Hawk aujourd'hui

Depuis le début des opérations, 2 150 tonnes métriques d’huile ont été transportées du MV Wakashio. C’est l’information que l’attaché de presse du ministre de la Pêche a partagé sur sa page Facebook. Selon nos recoupements, 1 103 mètres cubes ont été pompées par le Stanford Hawk dans la journée d’aujourd’hui.

Stefan Gua: «Fissure la ine accentuer»

Stefan Gua, qui est au Mahebourg Waterfront, explique que selon ceux qui ont vu le bateau de près, la fissure s’est accentuée. Par ailleurs, le membre de Rezistans ek Alternativ  demande aux autorités de laisser le public utiliser les drones car c’est la seule moyen de cartographier la région.

Bruneau Laurette porte plainte contre Ramano et Maudhoo

Comme il l’avait affirmé hier, Bruneau Laurette a entamé des actions contre les autorités. Il a porté plainte pour «culpable omission» aux Central Criminal Investigation Department aujourd’hui contre Kavy Ramano et Sudheer Maudhoo. L’instructeur du Private Military  et travailleur social demande la démission des deux ministres le temps de l’enquête.

Les volontaires à la rescousse de Bois-des-Amourettes

Les mobilisation se poursuit à Bois-des-Amourettes, comme le témoignent les bidons d’huile et tas d’oil sludge sur la plage. La course contre la montre se poursuit pour limiter les dégâts sur les côtes.

Le nettoyage se poursuit avec les moyens de bord

Certains sont bien équipés, d’autres font avec les moyens de bord. Mais tous sont animés par la même ferveur et ont le même but, débarrasser l’île de l’huile. Photos prises à Bois-des-Amourettes et Pointe-du-Diable.

 

Pointe-du-Diable: l’huile menace toujours les mangroves

Le nettoyage se poursuit à Pointe-du-Diable. Les mangroves ont toujours les racines dans l’«oil sludge» et les rochers sont toujours recouverts du liquide adipeux. L’équipe est toujours à l’oeuvre pour tenter de sauver la faune et flore marine.

MV Wakashio: les fissures se sont étendues

Selon un communiqué émis par Mitsui OKS Lines, l’armateur du Wakashio, aujourd’hui, les fissures à bord du navire se sont étendues. «L’épave a été amarrée à un remorqueur afin qu’elle ne dérive pas en cas de cassure» peut-on lire dans le communiqué.

Le communiqué dans son intégralité: 

Tokyo-Mitsui O.S.K. Lines, Ltd. (MOL; President: Junichiro Ikeda) received following information from Nagashiki Shipping Co. Ltd.(Nagashiki) who is the owners and managers of bulk carrier Wakashio and Time Chartered to MOL.

1. Situation of leaked Fuel Oil
As of July 25 Local Time when the vessel ran aground, it had approximately 3,800 MT of Very Low Sulfphur Fuel Oil(VLSFO) and 200 MT of Diesel Oil(DO) onboard.
By August 11, Local time, approximately 1,020 MT of VLSFO onboard had been pumped out and transferred onto small tankers. 
Approximately 1,180 MT had leaked out from the vessel fuel tank, which an estimated 1,000MT has leaked outside of the vessel, and 460 MT is estimated to been manually recovered from sea and coast.
About 1,600 MT of VLSFO and about 200 MT of DO remain on the ship, and transfer work will continue.

2. Situation of the Ship
We confirmed that the crack inside the hull of the ship had expanded. Since this ship is unable to navigate by itself, it is moored to a tugboat so that it will not drift even if it is broken.

3. Status of cargo
There is no cargo on board.

4. Others
MOL, has dispatched 6 members from our company, who have tested negative for PCR, to the site today (11thAug) for the purpose of cooperating with the authorities, collecting information, preventing the spread of oil pollution, and supporting oil spill recovery. We will continue to consider additional dispatch of personnel and transportation of supplies.

As Charterer, MOL has been in constant touch with the owner since first informed of the incident on the island of Mauritius.
MOL have offered all support and assistance and are aware that a large team of professional oil responders and salvors, led by Smit International of the Netherlands, which has been contracted by owners and has been on site for some days. MOL are doing everything possible to support the efforts of owner and manager, Nagashiki Shipping and their appointed teams in mitigating they effects of the spill. MOL deplores any incident of oil pollution and continues to offer support to all involved in the response.

Trou-d’Eau-Douce épargnée

Grace aux travail acharné des volontaires ces derniers jours, la  région de Trou Trou-d’Eau-Douce a été épargnée. Les serpentins de paille installés dans la région de Deux-Frères et Quatre-Soeurs ont été efficaces.

 

MV Wakashio: une association légale mise sur pied pour aider les familles affectées

Green Crescent. C’est le nom de l’association qui a été lancée hier, lundi 10 août, pour aider légalement tous ceux qui ont été affectés par la marée noire. C’est l’homme de loi Assad Peeroo qui est à l’origine de l’initiative. 

«Notre panel d’avocats vont étudier tous les articles de l’Environment Act pour voir si les marchands de poissons, de coquilles, de merveilles sur la plage, les propriétaires de bateau et tous ceux qui vont subir un coup à cause du naufrage peuvent toucher une compensation» explique Me Assad Peeroo de l’association. 
D’ajouter «on va voir si des possibilités existent pour que ces personnes puissent réclamer des dommages au civil et si les fonds du propriétaire de MV Wakashio peuvent être utilisés pour les payer».

Dans la foulée, il fait appel au gouvernement pour mettre sur pied un comité afin d’évaluer les dégâts causés aux habitants ou autres qui sont liés à ce drame.

Naufrage du Wakashio: les volontaires carburent au patriotisme

Ils n’ont pas hésité, aujourd’hui encore, en ce mardi 11 août, à donner de leur temps, armés de leur courage, de leur hargne. Des volontaires – qui carburent à l’amour qu’ils portent pour leur pays – ont mis la main à la pâte, dans le mazout, afin d’aider à contenir la marée noire. Et de fil en aiguille, leurs efforts portent leurs fruits.

Naufrage du Wakashio: la traînée d’huile moins importante en mer, mais toujours là

«On a noté une baisse dans la superficie de la nappe pétrolière. Mais c’est parce que la majorité du fioul a déjà atteint le rivage.» Déclaration de Vashist Seegobin, doctorant en écologie et conservation à l’université de Maurice. Sur des images prises ce matin, en ce mardi 11 août, on note une baisse dans le débit de fioul émanant du Wakashio. 

Lire la suite de l'article: Naufrage du Wakashio: la traînée d’huile moins importante en mer, mais toujours là

Rajesh Bhagwan: «Le gouvernement tente de ‘hijack’ cette opération, c’est honteux !»

«La vague de solidarité spontanée des Mauriciens est une réaction nationale compréhensible face à l’inaction des services de l’Etat. Le gouvernement tente maintenant de hijack (NdlR, détourner)  cette opération à des fins partisanes.» Le député du Mouvement militant mauricien (MMM) et ancien ministre de l'Environnement, Rajesh Bhagwan, affirme qu'il ne peut rester insensible face à cette catastrophe écologique qui aura définitivement un impact sur le long terme. 

Lire la suite de l'article: Rajesh Bhagwan: «Le gouvernement tente de ‘hijack’ cette opération, c’est honteux !»

Naufrage du Wakashio: ils fabriquent un écrémeur d’huile…

Débrouillardise. Ingéniosité… Le savoir-faire mauricien suscite encore une fois l’admiration. La preuve s’il en faut : Khalid Fakim, ingénieur à la retraite et Kevin Li, un jeune qui exerce toujours le métier, ainsi que Luqmaan Fawdar, passionné de bricolage, ont fabriqué un écrémeur d’huile afin de lutter, à leur manière, contre la marée noire engendrée par le naufrage du Wakashio. Les trois hommes ne se connaissaient pourtant pas avant jeudi. Mais ils ont décidé d’unir leurs forces et leur talent. Ils ont effectué un premier test avec le prototype et les résultats sont encourageants.

Chapeau Messieurs !

Naufrage du Wakashio: notre faune et notre flore en souffrance

L’image est forte. Un oiseau recouvert de mazout, qu’une volontaire tente de sauver, sur une plage sise dans le sud du pays… Notre faune et notre flore sont en souffrance, à cause de la marée noire engendrée par le naufrage du Wakashio.

Naufrage du Wakashio: que faisait le vraquier si près de nos côtes ?

Que faisait donc le Wakashio dans nos eaux, si près de nos côtes ? Des images satellite — les transpondeurs du vraquier ayant été suivis de l’espace —  montrent qu’il est entré dans la Zone économique exclusive de Maurice le 23 juillet, juste avant 11 a.m., c.-à-d. plus de deux jours avant de s’échouer. 

Lire la suite de l'article: Naufrage du Wakashio: que faisait le vraquier si près de nos côtes ?

Naufrage du Wakashio: presque Rs 6 millions récoltées jusqu’ici via le crowdfunding !

Un océan de générosité. Une déferlante de dons. A ce matin, en ce mardi 11 août, presque Rs 6 millions avaient été récoltées via crowdfund.mu, cagnotte en ligne mise en place par des ONG pour lutter contre la marée noire. Et celle-ci ne cesse de grimper. 

Lire la suite de l'article: Naufrage du Wakashio: presque Rs 6 millions récoltées jusqu’ici via le crowdfunding !

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}

Le 26 juillet, les habitants de Pointe d’Esny se réveillent avec une triste image: l’épave du MV Wakashio drossée sur les récifs. Le navire japonais battant pavillon panaméen s’est échoué la nuit précédente. 12 jours après, il déverse son contenu dans nos lagons, causant une marée noire. Sans perdre de temps, les Mauriciens, main dans la main, s’activent pour limiter les dégâts. Retour sur la pire catastrophe écologique du pays…

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x