Cyclisme: Rs 140,275 d’équipements pour les académies

Avec le soutien de
Les frères Lagane et Alexandre Mayer en compagnie de quelques jeunes des académies de cyclisme présentant les équipements offerts.

Les frères Lagane et Alexandre Mayer en compagnie de quelques jeunes des académies de cyclisme présentant les équipements offerts.

La somme de Rs 141,000 levée suite à l’Everesting Challenge réussi par Gregory Lagane, Christopher Lagane et Alexandre Mayer, a permis de financer des vélos et autres équipements en faveur des académies. La remise aux responsables a été effectuée lors d’une cérémonie organisée à Port-Louis mardi, 28 juillet.

Pour rappel, les frères Lagane et Alexandre Mayer se sont lancés, le 3 juin dernier, l’incroyable défi d’effectuer à 33 reprises l’ascension du col de Chamarel pour compléter 8848 mètres de dénivelé positif, soit l’équivalent de la hauteur du Mont Everest. 

«On voulait récolter le maximum de fonds. Greg (Lagane) espérait récolter Rs 80,000 mais au final, on a obtenu presque le double. Les gens ont cru en nous et cela nous fait plaisir», indique Alexandre Mayer. «Le but était surtout de rendre au vélo ce qu’il nous a donnés. Et là, c’est une façon d’aider les jeunes, leur donner la chance de faire de la compétition, les motiver à aller le plus loin possible», renchérit Gregory Lagane. «Ce n’était pas facile surtout pour Greg qui est tombé à un moment donné. C’était très dur pour moi mais il est arrivé au bout. C’est le mental qui a joué et on est contents d’avoir réussi», ajoute, pour sa part, Christopher Lagane.

Jean-Philippe Lagane (vice-président de la FMC), Edley Maurer (Project Manager de l’ONG Safire)
et l’entraineur José Achille, aux côtés de quelques jeunes des académies.

Les trois cyclistes qui sont régulièrement appelés en sélection nationale ont adressé des messages aux jeunes des académies présents. Ils ont voulu faire comprendre à ces jeunes que rien ne tombe de ciel et que ce n’est que le travail qui permet de devenir un bon cycliste. «Lors de ma première année minime, je n’ai gagné aucune course. Quand j’étais cadet première année, je suis allé en France et j’ai vu que le niveau était encore plus élevé. Je me suis entrainé à fond et quand je suis reparti l’année suivante, j’ai gagné trois courses. Il faut toujours continuer à s’entrainer dur», partage Christopher Lagane.

«On ne nait pas avec un grand talent. Il faut être sérieux, faire attention à ce que l’on mange, contrôler son poids. Il faut s’accrocher à l’entrainement», ajoute Alexandre Mayer. «Il ne faut pas manquer des séances d’entrainement. C’est la régularité qui permet de progresser. Suivez les conseils des entraineurs et encadreurs», conseille, pour sa part, Gregory Lagane.

«Des exemples pour les jeunes»

Le vice-président de la Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC), Jean-Philippe Lagane, a précisé qu’il a été demandé aux responsables des académies quels étaient leurs besoins. C’est à la lumière de cela que la somme récoltée a été investie. Une somme de Rs 3500 a servi pour l’entretien des vélos de l’Académie de Bambous. Trois vélos d’occasion ont été acquis. L’un de la marque Scott à Rs 17,000, un autre de la marque Vitus à Rs 13,000 et un troisième de la marque Fuji en carbone à Rs 25,000. Ont aussi été achetés 5 paires de roues 10 vitesses totalisant Rs 35,000 de même qu’une paire de roues 11 vitesses à Rs 12,000. 12 pneus avec chambre à air ont aussi été obtenus pour Rs 12,000 ainsi que six cassettes pour Rs 17,350. Des pédales de la marque Look à Rs 2100 et Rs 3200 font aussi partie des achats effectués de même qu’un porte-bidon à Rs 125. Ce qui mène à un total de Rs 140,275.

Prenant la parole, Edley Maurer, Project Manager de l’ONG Safire qui gère les académies en collaboration avec la FMC, a chaleureusement remercié les trois cyclistes pour leur louable initiative. «Je tiens à vous remercier. Vous êtes des exemples pour les jeunes. Vous donnez gout à la pratique du cyclisme aux jeunes. Nous allons nous inspirer de ce que vous avez réalisé, c’est-à-dire que nous allons réfléchir à des moyens de lever des fonds. Nous réfléchirons à d’autres moyens de conscientiser la population afin que nous puissions aider ces jeunes non seulement d’un point de vue sportif mais aussi à trouver une voie professionnelle», a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x