Angleterre: retrait de 12 points pour Sheffield Wednesday la saison prochaine

Avec le soutien de

Le club de Sheffield Wednesday, qui évolue en Championship (2e division anglaise) débutera la saison 2020-21 avec un retrait de 12 points, après avoir été reconnu coupable vendredi d'avoir enfreint les règles financières de la Ligue anglaise de football (EFL). 

«Le club n'aurait pas dû inclure les bénéfices de la vente du stade d'Hillsborough dans ses résultats pour l'exercice se terminant en juillet 2018», a expliqué la Ligue dans un communiqué.

Le club se voit reprocher d'avoir antidaté et inclus dans les résultats de la saison 2017-18 les bénéfices de la vente de son stade d'Hillsborough à son propriétaire Dejphon Chansiri, une opération réalisée en juin 2019.

Ce dernier avait acheté le stade pour 60 millions de livres sterling (69 millions d'euros à l'époque) afin de renflouer les caisses du club qui accusait un déficit important.

Les Owls qui ont terminé 16e du championnat, avec huit points d'avance sur la zone de relégation échappent cependant à une sanction dès cette saison qui les aurait condamnés à la League One (3e division).

Une autre équipe de Championship, Wigan, a elle été reléguée dès cette saison après un retrait similaire de douze points. Mais la sanction était dans ce cas automatique en raison du dépôt de bilan du club. Wigan a fait appel de cette décision.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x