L'express leaks du dimanche 19 juillet au vendredi 24 juillet

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Ministres plaignants

Le speaker était dans son bureau scotché aux agitations télévisées de la chambre aux petites heures, mercredi matin. Il nous revient également que ce sont deux ministres, ex-Mauves, qui se sont précipités dans le bureau de Sooroojdev Phokeer pour se plaindre de Rajesh Bhagwan.

Pure coïncidence

Est-ce une coïncidence que les réponses aux questions envoyées depuis mardi à 10 h 26 à l’organisme qui s’occupe de la construction et des opérations de ce projet d’envergure financées par les fonds publics se retrouvent, deux autres plus tard, dans un autre journal, bien plus complaisant ? En tout cas, il semblerait que ce ne soit pas la première fois qu’une telle situation se présente, l’organisme allant même des fois utiliser la MBC pour des «reportages» dits de «damage control». 

Nouvel exécutif pour l’UMASU

Rajen Narsinghen s’est vu, malgré lui, octroyer le fauteuil de président de l’University of Mauritius Academic Staff Union (UMASU) en fin de semaine. Voilà qui risque fort bien de compliquer la donne pour le «Staff Committee» de l’université de Maurice qui tente de le faire sanctionner par le biais d’un comité disciplinaire. Les attaques contre sa personne ont eu l’effet inverse : ses collègues et les étudiants se sont ralliés derrière lui, alors que la hiérarchie du campus de Réduit fait face à une pluie de critiques sur le plan académique et sur celui de la bonne gouvernance. Les autres «office bearers» de l’UMASU sont Preethee Nunkoo, Yash Surnam, Dinesh Ramdhony, Rajen Suntoo, Sunil Bundoo, Abdel Khoodaruth, Noor-Ul-Hacq Sookia, Dinesh Surroop. Ils rencontreront bientôt le VC Dhanjay Jhurry et vont plaider pour le respect de l’Academic Freedom. 

MTPA amorphe mais coûteuse

Plusieurs hôteliers s’inquiètent de la léthargie de la MTPA alors que c’est le moment de multiplier les initiatives afin de se réinventer. Ils citent le cas des Maldives et des Seychelles qui sont loin devant nous en termes d’inventivité «out of the box». Nos amis hôteliers disent que c’est normal qu’à Maurice les choses se tassent, car l’organisme est peuplé de nominés politiques qui ne connaissent rien en tourisme, encore moins en promotion. La preuve on y a, selon eux, casé l’époux d’une députée et l’ami d’un conseiller. On y reviendra. 

Pression des fistons

Les jeunes patronymes connus de la place politique seraient-ils derrière le regroupement des partis de l’opposition afin de barrer la route au pouvoir actuel ? En tout cas, la fille d’un dirigeant et deux fils à papa ont bien poussé pour le ralliement d’aujourd’hui. On verra bien s’ils vont arrêter de se «vomir» dessus en attendant la nouvelle photo de famille… 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x