Violation de l’ICTA : arrêtée, Farihah Ruhomaully libérée le même jour

Avec le soutien de

Rs 7000. C’est le montant de caution imposé sur Farihah Ruhomaully qui a été libérée en ce jeudi 23 juillet après avoir fait l’objet d’une arrestation ce matin pour violation de l’Information and Communication Technologies Act (ICTA).

 Son arrestation fait suite à une plainte qui a été enregistrée auprès de la Cybercrime Unit par la PPS Tania Diolle le même jour, qui se serait sentie ‘annoyed’ à cause d’un post partagé par  la Graphic Designer.

Post sur lequel elle aurait qualifié Tania Diolle sur sa page Facebook  «d'auto-flatterie» et l’a traitée d'opportuniste. Et Farihah Ruhomaully qui a retenu les services de Me Neelkanth Dulloo a dû signer une reconnaissance de dette de Rs 50 000 devant la justice après que la police n’ait émis aucune objection quant à sa remise en liberté.

Pour rappel, la suspecte n’est pas à sa première arrestation pour avoir fait des commentaires sur les réseaux sociaux. Elle était soupçonnée d’avoir partagé la photo d’un «Credit Memo» de  Showkutally Soodhun en 2016. Toutefois elle avait vu la radiation de l’accusation qui pesait sur elle. C’était à propos des frais de clinique que Soodhun n’avait pas honorés.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x