Les grands titres de l'express de ce mardi 14 juillet 2020

Avec le soutien de
Sur Google Map, à hier, les Chagos étaient territoire britannique et non mauricien. Reproduire une telle image pourrait valoir une amende ou la prison pour trahison.

Sur Google Map, à hier, les Chagos étaient territoire britannique et non mauricien. Reproduire une telle image pourrait valoir une amende ou la prison pour trahison.

En une de l'express: Amendement au Code pénal : La souveraineté, prétexte pour punir les opinions ? ; Autre titre : Enquête de l’ICAC : D’éventuelles poursuites s’annoncent difficiles.

Amendement au Code pénal : La souveraineté, prétexte pour punir les opinions ?

Le «Criminal Code (Amendment) Bill» à l’agenda de l’Assemblée nationale, aujourd’hui, prévoit jusqu’à dix ans de prison pour ceux qui «dénaturent et donnent des informations erronées concernant la souveraineté de Maurice». La majorité des juristes contactés sur cet amendement s’inquiète de sa portée liberticide. Il concerne autant les articles de presse que les publications universitaires, voire les «posts» Facebook. Pire : si le délit est commis à l’étranger, il sera possible d'arrêter le «fautif» dès son arrivée à Maurice.

Enquête de l’ICAC : D’éventuelles poursuites s’annoncent difficiles

L’enquête de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) sur la centrale St-Louis a démarré il y a 15 jours après que le PM a référé les allégations de pots-de-vin à la commission. Les personnes qui seraient impliquées localement, à savoir Alain Hao Thyn Voon et Bertrand Lagesse, ont déjà été interpellées. Sauf que dans les milieux légaux, on se demande si l’enquête débouchera sur des poursuites et si le moment n’est pas venu pour l’Integrity Reporting Services Agency (IRSA) d’entrer en scène…

Élections municipales : une alliance PTr-MMM-PMSD accueillie favorablement

LA stratégie de l’opposition pour les élections municipales prévues pour l’an prochain semble partiellement se dévoiler. Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger, a laissé comprendre, pendant le week-end, à la presse, qu’il demandera l’autorisation du comité central de son parti, samedi, pour parler d’alliance avec le Parti travailliste (PTr) et le Parti mauricien social-démocrate (PMSD). La position du leader du MMM ne semble surprendre les membres de son parti, solidaires du leader. Quelques-uns estiment que c’est logique et que c’est également une bonne chose.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x