Infraction à la Quarantine Act: le policier en liberté conditionnelle

Avec le soutien de
Le policier a comparu en cour hier et a pu obtenir la liberté après avoir fourni une caution de Rs 5 000.

Le policier a comparu en cour hier et a pu obtenir la liberté après avoir fourni une caution de Rs 5 000. 

Il a comparu en cour de district de Pamplemousses vendredi 3 juillet. Ce policier, âgé de 26 ans, affecté au port et habitant la capitale était allé rencontrer sa petite amie alors qu'elle revenait de La Réunion, à bord du vol MK 219, avec 70 passagers à bord. C’était le 22 juin dernier.

Il est ainsi poursuivi sous le délit «Entering a Quarantine Facility without authorization of a Quarantine Officer». Après sa comparution en cour hier, il a retrouvé la liberté conditionnelle contre une caution de Rs 5 000.

Selon le protocole dans le cadre du Covid 19, les citoyens avaient été placés en quarantaine à l'hôtel Veranda, à Grand-Baie. Le policier est allé voir sa copine dans l'après-midi après son arrivée. 

Des résidents de l'hôtel ont alerté les fonctionnaires du ministère de la Santé. Une plainte avait été faite au poste de police de Grand-Baie.

Lors de son interrogatoire l'agent a expliqué qu'il a filé en douce dans le centre sans que personne ne le remarque et ne savait pas que cela lui attirerait des problèmes.

L'enquête est placée sous la supervision  de l'inspecteur Chamroo et de l'assistant surintendant de police Nucchedy.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x