Pension déficitaire: «lump sum» réduit pour ceux partant en pré-retraites

Avec le soutien de
La psychose est totale au Paille-en-Queue Court. ​​​​​​​

La psychose est totale au Paille-en-Queue Court.

Un courriel reçu mercredi par des employés d’Air Mauritius (MK) ayant 33 et un tiers années de service a semé le doute le plus total. Ces personnes, qui selon nos recoupements sont au nombre de 141, partent officiellement à la pré-retraite fin juillet. Sauf qu’elles ne savent pas encore ce qu’elles toucheront comme «lump sum» et comme pension, si ce n’est que les deux seront réduites.

Le hic : cette condition n’était nullement sur le tapis lorsqu’il leur a été demandé de partir à la pré-retraite. D’ailleurs, le 28 mai, un courriel les informait que le nécessaire sera fait par la Swan, administrateur des plans de pension de MK, pour le paiement de leurs dus. Mais mercredi, ceux qui voulaient savoir s’ils peuvent réclamer leur pension ont été avisés de contacter avant tout les «trustees» de leur plan de pension respectif.

«The trustees will assess the financial position of the schemes and its ability to start paying the pension benefits, including the timing thereof. If the Company as sponsoring employer is required to further fund the pension scheme(s), this is a matter that will be addressed in the restructuring plan (deed of company arrangement) of the Company, if one can be formulated and subject to approval of such deed of company arrangement by the creditors of the Company», indique une correspondance reçue.

Sauf que les «trustees» ne savent pas quoi répondre aux bénéficiaires des fonds de pension car ce n’est que dans la soirée de mercredi que l’administrateur leur a signifié dans un courriel que les employés n’arrivent qu’après les banquiers, les loueurs d’avions sur la liste des créditeurs. Sans compter que parmi les «trustees», figurent Donald Payen, Vijay Seetul et Chetun Sookun, qui sont eux-mêmes directement concernés, ayant tous les trois complété 33 et un tiers années de service. Il va sans dire qu’ici la question de l’indépendance de ces derniers est également évoquée.

En sus d’être dans le flou, ceux concernés crient à la malhonnêteté. Les autres bénéficiaires des plans de pension de MK ne sont pas en reste. Ils ont également été notifiés, toujours par courriel, mercredi, que leur pension sera impactée. «Kindly also note that the Scheme was only funded up to 68.4% as at last actuarial valuation at 31 December 2018 on an ongoing basis and at 59.7% on a discontinuance basis. This may have an impact on any benefits payable to you in the future», relève-t-on dans la correspondance.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x