Jean-François Chaumière prend les rênes de la National Empowerment Foundation

Avec le soutien de
 Jean-François Chaumière conservera le fauteuil de président du centre Nelson Mandela pour la culture africaine.

 Jean-François Chaumière conservera le fauteuil de président du Centre Nelson Mandela pour la culture africaine.

A partir du mercredi 1er juillet, Jean-François Chaumière assumera le poste de directeur général de la National Empowerment Foundation (NEF). Ce que confirme le principal concerné.

Il succède à Clive Auffray, candidat battu aux dernières élections générales. Jean-François Chaumière avait démissionné de son poste de Senior Adviser pour jouer un rôle actif durant la campagne électorale. Avant de réintégrer le bureau du Premier ministre.

Il n'a pas souhaité faire de commentaire à ce stade, préférant attendre le 1er juillet. A compter de cette date, il ne sera plus Senior Adviser mais conservera le fauteuil de président du Centre Nelson Mandela pour la culture africaine.

«Pins lazou»

Ironie du calendrier, il y a un an, le 19 juin 2019, Jean-François Chaumière était suspendu de toute séance parlementaire et interdit d’accès dans l’hémicycle, de même que dans l’enceinte de l’Assemblée nationale, jusqu’à la dissolution du Parlement par la speaker,Maya Hanoomanjee.

Cette sanction faisait suite à son geste déplacé à l’encontre de la députée Sandhya Boygah à l’Assemblée nationale. Pendant l’allocution du Private Parliamentary Secretary, Toolsyraj Benydin, sur les débats budgétaires, Jean-François Chaumière a «caressé» la joue de Sandhya Boygah, «sans mon consentement», avait expliqué cette dernière.

Lui avait trouvé tout cela «ridicule».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x