Candidate «séquestrée et torturée»: Lockdown Island dément

Avec le soutien de
«Lockdown Island» est une émission de télé réalité dont la sortie est prévue le 27 juin.

«Lockdown Island» est une émission de télé réalité dont la sortie est prévue le 27 juin.

La diffusion de la première télé-réalité Lockdown Island est prévue le 27 juin. Mais voilà que la direction du groupe Holdem, promoteur de l’émission s'est trouvée face à une plainte faite à la police à son encontre. Elle a émis un communiqué ce lundi 22 juin afin de s’expliquer.

Dans sa plainte, la candidate âgée de 29 ans, soutient qu’elle a été malmenée et brutalisée le 9 juin. Elle allègue avoir été embarquée, mains liées et bâillonnée avec du ruban adhésif, sur le podium. 

Selon la direction, la candidate en question a dû quitter le tournage, car «elle est tombée malade et a préféré rentrer chez elle». La production soutient que la jeune femme a retiré sa plainte. Faisant référence aux articles publiés dans les médias depuis dimanche, elle soutient que ce sont «des affabulations diverses et variées, comme par exemple que la production la poursuivrait avec la pénalité requise contractuellement, qui a provoquée une entrée au poste de police de Grand Baie. Mais son retrait a aussi été demandé par la plaignante…» (Sic)

Le promoteur de l’émission ajoute, de plus, que la candidate en question a été priée de leur envoyer courriel officiel sur la question.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x