Albert d’Unienville anticipe un retour à la normale pour l’événementiel sportif vers fin 2021

Avec le soutien de
Le comité organisateur de l’Indian Ocean Triathlon : de g. à dr. Albert d’Unienville, Laurent Gillard, Christophe Dallery et Loïc Metais.

Le comité organisateur de l’Indian Ocean Triathlon : de g. à dr. Albert d’Unienville, Laurent Gillard, Christophe Dallery et Loïc Metais.

Le coup porté par le Covid-19 est dur et l’impact de la crise sévère sur l’événementiel sportif à Maurice. Le constat d’Albert d’Unienville, Business Manager de Racing Republic, est sans détour. Mais il reste optimiste malgré tout. Si plusieurs événements importants qu’il avait prévus d’organiser ont été reportés, l’Indian Ocean Triathlon se tiendra bien le 14 novembre 2020, le Standard Bank Royal Raid, édition spéciale, le 28 novembre 2020 et le KFC Mauritius Marathon le 13 décembre 2020. Il fait preuve de résilience pour surmonter la difficulté.

Deux ans seulement après l’entrée en opération de Racing Republic, alors que votre société d’événementiel sportif s’était positionnée comme une référence en matière d’organisation de manifestations combinant sport et tourisme, la crise sanitaire du Covid-19 met le monde à genoux. Comment avez-vous vécu ce long confinement et l’arrêt total tant de la vie économique que des activités sportives ? 
Avant tout, mes pensées vont à toutes celles et ceux qui ont été directement affectés par la pandémie avec la perte d’un proche, celles et ceux qui sont dans le besoin, et qui vivent des moments difficiles. Cet arrêt brutal des activités économiques est un choc pour tout le monde. Nous sommes tous dans le même bateau : Racing Republic, qui est, en plus de cela, toujours sur sa phase de lancement, et le monde sportif n’y échappent pas. D’autant plus que pour nous, les mois de mars, mai et juin étaient des mois très actifs et stratégiques avec, entre autres, le retour du Beach Rugby avec la Rugby Union of Mauritius fin mars, le Royal Raid en mai et la semaine annuelle de surf-ski en juin. Notre calendrier comportait même une nouvelle course sur route pour fin mai !

Toutes les activités prévues à votre calendrier ont été reportées. Faut-il, selon vous, faire un trait sur la saison 2020 ? 
Même si les activités prévues ont été reportées - dont certaines pour 2021 - nous ne faisons pas, à ce jour, un trait sur la saison 2020 : l’Indian Ocean Triathlon se tiendra comme prévu le 14 novembre 2020, le Standard Bank Royal Raid, édition spéciale, le 28 novembre 2020 et le KFC Mauritius Marathon le 13 décembre 2020. 

De plus, durant la fin de juin, de juillet et d’août, nous offrons plusieurs sessions dans notre Espace Trail à Chazal, encadrées par Vishal Ittoo et Rama Ramanah. Je tiens ici à remercier vivement tous nos partenaires et sponsors respectifs, dont la MTPA, pour leur soutien et confiance, ainsi que les participants qui nous encouragent régulièrement. Je crois qu’il est important de montrer la dynamique sportive et le leadership, garder le «momentum» et la motivation des sportifs mauriciens, dans ces moments difficiles !

Les sentiers qu’empruntera le Standard Bank Royal Raid le 28 novembre 2020.

Comment évaluez-vous l’impact de la crise sanitaire sur l’événementiel sportif, sur ce segment très particulier où le sport et le tourisme confluent pour mieux vendre la destination Maurice ? 
Si nous restons malgré tout optimistes, le coup est dur et l’impact de la crise sévère sur l’événementiel sportif à Maurice. Une grande partie de notre clientèle est composée de voyageurs sportifs ; le secteur du voyage est à l’arrêt avec une visibilité très incertaine quant à la reprise des activités.

Le déconfinement avait débuté par phases. Les activités sportives viennent de reprendre. Cela veut-il dire qu’il vous faudra vous remettre patiemment à l’ouvrage pour reconstruire ces événements que vous avez mis de nombreuses années à créer et rendre pérennes ? 
Je veux rester confiant quant à la solidité de nos événements. Je le dis sans prétention ni arrogance mais en toute humilité. Je pense précisément et rends hommage à tous ces participants mauriciens, aujourd’hui adeptes du sport et amoureux de la nature, ainsi qu’à nos voisins réunionnais, fidèles supporters, qui nous ont soutenus depuis le début. Je suis confiant qu’ils continueront à nous soutenir, à soutenir le secteur et surtout prendre plaisir à participer aux événements. 

Participer à des événements sportifs et pratiquer le sport sur une base régulière n’est pas une dépense superflue, mais un investissement dans la santé. Et je souhaite à cet effet partager le message du président de l’Association internationale des marathons (AIMS) qui nous écrit dans sa récente lettre aux organisateurs, entre autres : «…Sport has long provided a peaceful way to acquire the physical and mental strength to face the challenges surrounding our lives either as individuals or as a community. The latest one has just landed: the coronavirus Covid-19. The above is intended to call our Running family to act as sporting people, with the special qualities of sports- men and sportswomen: strength, perseverance, helpfulness - all under the banner of solidarity…»

Laurent Jalabert (à g.), ambassadeur incontournable de la destination Maurice,
sera de nouveau au départ de l’Indian Ocean Triathlon le 14 novembre 2020.

Si le monde est en récession, cela veut dire que l’univers du voyage et du tourisme est aussi impacté. Combien de temps faudra-t-il patienter, selon vous, pour que le tourisme sportif redevienne ce qu’il était avant la pandémie ? 
Je pense qu’un retour à la normale pour ce secteur se fera vers la fin de 2021.

Y a-t-il risque d’un désintérêt pour les longs déplacements, pour ce mode de vie mêlant passion pour le sport, aventure et découverte ? 
C’est difficile de répondre ici de manière précise et catégorique. On risque effectivement de voir un changement de comportement chez certains voyageurs sportifs mais en même temps l’on sait à quel point ce voyageur sportif est un aventurier passionné qui n’hésitera pas à renouer avec un long déplacement pour un marathon, un trail ou tout autre événement sportif, dès qu’il le pourra.

Ceux qui habitent dans l’hémisphère nord peuvent-ils changer d’habitudes et d’options ? Vont-ils privilégier la proximité géographique ? 
Oui, pour un certain temps, la proximité géographique sera sûre- ment privilégiée jusqu’à ce que la situation sanitaire retourne à la normale.

L’avenir s’annonce-t-il sombre pour l’événementiel sportif ? Ou peut-on garder espoir ? 
La situation est compliquée pour le moment mais nous gardons espoir, bien entendu.

Entre-temps comment faites-vous pour tenir le coup financièrement, pour éviter l’asphyxie et la disparition de la scène sportive et économique ? 
Les efforts, l’impulsion dynamique et l’esprit solidaire du CEO et de la direction de Island Living, Cluster du Groupe Rogers, dont fait partie Racing Republic, couplés à l’esprit de sacrifice, d’effort et de solidarité remarquable de tous mes collègues, sont d’une aide précieuse afin de pouvoir tenir le coup financièrement.

La pratique sportive est de nouveau autorisée. A quoi vous attellerez-vous en premier ? Renouer les liens avec l’étranger, relancer toute la machinerie afin que 2021 soit l’année de la reprise ? 
Nous nous tenons sur la ligne de départ pour un rebond et redonner vie, avec toute notre énergie et notre passion, au secteur des événements sportifs !

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x