Poudre d’Or: Farhaan Nabeebux arrêté à nouveau

Avec le soutien de
Le vélo, que Farhaan Nabeebux (en médaillon) aurait volé, a été récupéré par la police.

Le vélo, que Farhaan Nabeebux (en médaillon) aurait volé, a été récupéré par la police.

Il a été arrêté à nouveau hier, lundi 1er juin. Cette fois ci, Farhaan Nabeebux, 21 ans, est soupçonné d'être à l’origine d’un vol de bicyclette survenu le 27 mai dernier.

Ce jour-là, un habitant de Goodlands, âgé de 39 ans, avait rapporté le vol au poste de police de la localité. Son vélo avait disparu de sa cour. Après une enquête sur le terrain, Farhaan Nabeebux et son présumé complice, Hossen Khodabaccus, ont été arrêtés. Lors de leur interrogatoire, ils sont passés aux aveux. Ils ont expliqué aux enquêteurs qu’ils ont vendu la bicyclette et se sont partagé l’argent. Le vélo a pu être récupéré. 
L’arrestation a été rendue possible suite aux informations recueillies par le limier Sooklall et une opéra-tion menée par le sergent Forod et la Field Intelligence Office du Nord et l’interrogatoire était menée par la Criminal Investigation Division de Piton dirigé par l'inspecteur Sungaralingum. 

Pour rappel, Farhaan Nabeebux avait fait parler de lui suite à une altercation avec un policier après un rallye illégal à Goodlands en septembre 2018. Quelques mois auparavant, il avait été accusé de «causing child to be sexually abused» après le décès de son épouse

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x